Bourgogne

400 000 euros pour soutenir 52 projets visant à prévenir et lutter contre l'isolement social des personnes retraitées

C'est le 2e Appel à projets lancé par les caisses de retraite de Bourgogne-Franche Comté.

Pour la 2e année consécutive, les caisses de retraite de Bourgogne-Franche-Comté se sont rassemblées pour favoriser le développement d’actions de terrain dans le champ
de la prévention et de la lutte contre l’isolement social des personnes retraitées.

 

Une synergie développée par les caisses de retraite pour soutenir les projets

L’Action sociale des caisses de retraites a pour objectif la prévention de la perte d’autonomie notamment à l’égard des retraités socialement fragilisés. La question de l’isolement et de la solitude des personnes âgées est au coeur de l’action des caisses de retraite.
Aussi, pour la 2e fois, le Gie IMPA (Groupement d’intérêt économique Ingénierie Maintien à domicile des Personnes Agées), pour le compte de la Carsat Bourgogne et Franche-Comté, de la Caisse Régionale MSA de Bourgogne, de la Caisse MSA de Franche-Comté, du RSI de Bourgogne et du RSI de Franche-Comté, a lancé un appel à projets « Prévenir et lutter contre l’isolement social des personnes retraitées ».
Cette année une attention particulière a été portée aux projets :
- s’appuyant sur des partenaires locaux ;
- favorisant le bénévolat de retraités à retraités ;
- prenant en compte le développement de liens et de relations intergénérationnels ;
- développant de nouvelles technologies

CCAS, communautés de communes, centres sociaux, association de retraités, services d’aide à domicile, entreprises… : au total, 68 dossiers ont été déposés. 52 dossiers ont été retenus par la Commission d’attribution interrégime réunie le 12 octobre 2016 et recevront un soutien financier.

Parmi ceux-ci, ont été retenus des projets qui seront développés :


  • sur le département de Côte d’Or :
    . la création d’un jardin pédagogique permettant l’organisation de rencontres intergénérationnelles à destination de personnes retraitées isolées (accompagnées par des retraités bénévoles) ;
    . la sensibilisation de personnes retraitées à Internet : formation à l’utilisation de tablette numérique, création d’un site de communication et organisation de temps d’échanges intergénérationnels autour des nouvelles technologies ;
    . un café des aidants à destination de personnes retraitées s’occupant de malades Alzheimer ou de troubles apparentés ;
    . des ateliers collectifs afin de sensibiliser les personnes retraitées à l’utilité de conserver une bonne estime de soi pour préserver leur qualité de vie et autonomie ;

  •  sur le département du Doubs :
    . des groupes de parole offrant un lieu d’écoute mensuel facilitant la gestion des conflits, des situations de deuil et le renforcement de l’estime de soi ;
    . des ateliers collectifs visant à renforcer des liens sociaux, familiaux et intergénérationnels par l’utilisation du téléphone portable ;
    . un service de déplacement aux personnes les plus isolées ou en risque d’isolement ;
    . des ateliers d’initiation aux nouvelles technologies (découverte de l’informatique et d’Internet mais aussi photo numérique et bureautique) pour des personnes âgées isolées ou en risque d’isolement ;
  •  sur le département du Jura :
    . la mise en place de réseau de bénévoles seniors afin de repérer et d’accompagner les personnes retraitées isolées ;
    . des ateliers collectifs afin de promouvoir de bons comportements et modes de vie au travers d’une approche des bienfaits du maintien d’une activité physique régulière et d’une alimentation adaptée ;
    . des actions culturelles, ludiques et créatives permettant aux seniors de s’inscrire dans l’accès à la culture ;
    - sur le département de la Nièvre :
    . des séjours, sorties et manifestations culturelles préparées par les bénévoles et mises en place prioritairement pour les personnes isolées ;
    . la mise en place d’un relais seniors afin de proposer un panel d’actions et de services visant à prévenir et à lutter contre l’isolement et à maintenir et développer le lien social des personnes âgées ;
    . l’organisation d’activités à domicile (lecture du journal, promenade, apprentissage et utilisation de tablettes informatiques) ;
    . l’organisation de rencontres intergénérationnelles et interculturelles en dehors du domicile ;
  • sur le département de Haute-Saône :
    . des actions de lutte contre la solitude et l’isolement par l’intermédiaire de l’informatique (avec solutions de transport en lien avec service civique) ;
    . la mise en place d’un programme d’activités complémentaires à destination de résidents d’EHPA ;
  •  sur le département de Saône et Loire :
    . la mise en place d’une plateforme de convivialité dans le but de créer du lien social et afin d’apporter un soutien aux seniors isolés par le biais d’échanges téléphoniques réguliers ;
    . la mise en place d’ateliers intergénérationnels (soutien scolaire, musique, peinture, mécanique, informatique,…) avec organisation de moyen de transport spécifique ;
    . la mise en place d’un séjour «seniors en vacances» ;
  •  sur le département de l’Yonne :
    . la mise en place de visites à domicile et d’ateliers autour du numérique ;
  •  sur le département du Territoire de Belfort :
    . le repérage de seniors isolés, la constitution d’un réseau de bénévoles pour des visites à domicile et le développement d’outils d’interactivité bénévoles-seniors visités ;
    . l’organisation de visites à domicile, d’appels téléphoniques et de sorties ;
    . la mise en place d’un forum santé afin de promouvoir la santé de façon ludique dans une logique intergénérationnelle…

Au total : plus de 400 000 euros ont été versés pour la mise en oeuvre des différents projets.
En 2015, le 1er appel à projets lancé par les caisses de retraite avait permis de financer 41 projets.

Météo locale

Recherche

Mode et beauté