Bourgogne

Marie-Guite Dufay appelle à construire un avenir pour la filière de la lunetterie

Le tribunal de commerce de Lyon a annoncé la liquidation de la société LOGO.

La mise en liquidation de LOGO est une mauvaise nouvelle pour les salariés, pour la filière et pour le territoire. Le savoir-faire industriel de LOGO et de ses 170 salariés, appuyé par un ensemble de sous-traitants, permettait de fournir une réponse technique globale aux grands noms du luxe. L’Etat, la région et la chambre de commerce et d’industrie, aux côtés des salariés et de la communauté de commune, ont œuvré ensemble mais aucune solution n’a pu être trouvée.

 

La région accompagnera au mieux les salariés sur des formations et des reclassements en lien avec le service public de l’emploi. Frédéric Poncet, conseiller régional qui a accompagné les salariés depuis plusieurs semaines, partage aussi en tant que président de Cité Haut-Jura la préoccupation des salariés qui vont perdre leur emploi. Enfin, la région appuie également avec la chambre de commerce les sous-traitants au travers d’aides au conseil pour accompagner leur développement.

 

Au-delà de la société LOGO, la nécessité d’un diagnostic partagé de la filière lunettière, préalable à une action concertée qui anticipe des mutations économiques, fait consensus entre le syndicat des lunetiers et la région Bourgogne-Franche-Comté. C'est pourquoi Marie-Guite Dufay, présidente de la région, a proposé qu'une conférence de filière puisse être prochainement organisée avec les services de l’Etat afin de porter une vision commune des enjeux et des actions à mener pour sauver cette filière d’excellence industrielle.

 

La base industrielle de la lunetterie a pour berceau historique le Haut-Jura, en Bourgogne-Franche-Comté. Forte de 1 800 salariés, elle réalise plus de 250 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 55 % à l’export. Or, aujourd’hui cette base industrielle est menacée, au-delà de la seule situation de LOGO qui contribue à la fragiliser. La région sera aux côtés des professionnels, de l’Etat et des consulaires pour donner toutes ses chances à cette filière d’excellence industrielle.

 

Météo locale

Recherche

Mode et beauté