Bresse Chalonnaise

A Bey, les élus ont de la suite dans les idées : exemple avec les « Festives de Bey »

Après la séance de cinéma en plein air, qui a réuni 300 personnes, les « Festives de Bey » continuent ce vendredi 23 juin, avec un concert organisé par la commune.

En France, si certains édiles n’ont pas d’idées pour rendre leur commune vivante et attractive, d’autres, gagnés par la folie des grandeurs et souffrant d’une certaine cécité, en ont, à la pelle… Mais plutôt foireuses les idées… d'où le fait qu'elles se terminent généralement en eau de boudin.

A Bey, les conseillers municipaux élus en 2014 ont aussi des idées, mais plutôt pas mauvaises, elles. Et si, entre le moment où celles-ci germent dans leur esprit et celui où elles trouvent enfin une concrétisation, il peut passer quelques mois, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’idées aussi foireuses que celles de [censuré], mais parce que le temps, aussi fripon que le vent chez Brassens, s’est mis en tête de tout faire capoter, le coquin.

Un exemple ? En voici un : assez tôt, c’est-à-dire peu de temps après son élection, la municipalité de Bey a eu l’idée de mettre sur pieds un évènement propice à faire se réunir les habitants de la commune et d’ailleurs : une séance de cinéma en plein air, qui aurait dû avoir lieu en juin 2016. Manque de chance, il a plu le jour « J ». Ne baissant pas les bras face à cela, elle l’a cependant reportée au mois de juillet suivant. Flotte à nouveau. Et même si, échaudée par une première déconvenue, elle avait prévu un plan B, c’est-à-dire la possibilité de transformer in extremis la séance en plein air en séance en…pleine salle des fêtes, léger moment de flou.

Face à tant de coups du sort, elle aurait pu désarmer. Elle n’en a toutefois rien fait. Et l’idée de départ est devenue un concept, appeler à trouver, en 2017, « une série de déclinaisons s’inscrivant dans une dynamique » (Philippe Decroocq, maire de Bey): les « Festives de Bey ».

La première de ces déclinaisons a eu lieu le 10 juin dernier. Restant sur l’idée de départ, la commune a organisé sa séance de cinéma en plein air. « 300 personnes, beaucoup de familles, sont venus voir ‘’Le livre de la jungle’’ » (Philippe Decroocq). Ce que l’on peut qualifier de succès.

La prochaine aura quant à elle lieu le vendredi 23 juin prochain. De loin, comme ça, on pourrait penser qu’il s’agit d’une fête de la musique déclinée localement. C’est toutefois bien plus que ça : un véritable concert, gratuit, organisé par la commune, au cours duquel deux groupes (No Name et YBB) se produiront, aux côtés d’un jeune batteur de Bey : Rudy Vion. C’est-à-dire : un évènement pas vraiment improvisé, pour lequel la commune, préoccupation environnementale oblige, a même prévu un système de gobelets réutilisables, consignés, pour éviter d’empiler les sacs poubelles remplis de ce matériau pas toujours facilement recyclable qu’est le plastique. Un évènement conçu pour être « assez transversal, familial », même si Philippe Decroocq n’est pas un adepte de ce dernier « terme, un peu connoté négativement ».

Samuel Bon

 

Infos pratiques :

Lieu : Bey, sur le praticable de sport près de l’école

Date : vendredi 23 juin 2017

Horaire : à partir de 19 heures

 

Concert Gratuit

Buvette Sandwichs

 

Programme :

Première partie : Rudy Vion

Seconde partie :No Name et YBB (Pop-rock-folk-variété-compositions-reprises)

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche