Bresse Chalonnaise

La députée Cécile Untermaier interpelle le DASEN sur la situation de l'école de Bey

Monsieur le Directeur académique,

 

J’ai été alerté par le maire de Bey, M. Philippe DECROOCQ, au sujet du retrait d’un emploi d’enseignant envisagé au sein de l’école de sa commune. Cette décision interviendrait alors que l’effectif prévisionnel pour la rentrée prochaine est en augmentation

avec 107 élèves au lieu des 97 prévus. Les détails des nouveaux mouvements attendus en la matière vous ont été fournis par la municipalité.

D’autres éléments sont à prendre en considération comme le dynamisme du marché immobilier local et l’ouverture prochaine d’une crèche par la communauté de communes Saône Doubs Bresse dans la commune limitrophe d’Allériot.

D’importants investissements ont également été réalisés ces dernières années à Bey pour le groupe scolaire, notamment en 2017 avec un bâtiment en bois et paille unique en Bourgogne qui a obtenu le Trophée des maires pour la transition énergétique. L’accueil des enfants est aujourd’hui idéal à Bey et il serait très dommageable de briser cet équilibre en fermant ainsi une classe à la première variation mineure d’effectifs.

D’un point de vue plus général, les élèves des communes rurales comme Bey - pour lesquelles vous connaissez mon attachement – ne doivent pas subir les effets négatifs d’une redistribution des postes d’enseignants au profit des zones urbaines. Les chances de réussite doivent être les mêmes en ville et à la campagne : c’est notre devoir républicain.

 

Je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à ma requête et vous prie de recevoir, Monsieur le Directeur académique, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Cécile Untermaier

Députée de Saône et Loire

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche