Chalon dans la rue

Echauffements avant Chalon Dans La Rue 2017 : « Avion papier », un entresort poétique d’Arthur Delaval (collectif La Méandre)

Lundi soir, au Port Nord de Chalon, le Collectif de la Méandre proposait aux curieux de voir « en avant-première » des spectacles programmés pour la 31ème édition du festival des arts de la rue. Parmi ces « échauffements », celui d’Arthur Delaval, « Avion papier », a particulièrement plu à votre serviteur d’info-chalon.com.

Décidément, Arthur Delaval est un homme dont le talent a de multiples facettes. La première fois que votre serviteur d’info-chalon.com a eu affaire à lui, c’était l’an passé, au festival rock de Culles-les-Roches. Programmateur de ce dernier, il se produisait également sur scène, comme chanteur et claviériste d’un groupe qui déménageait : Pom Pom Galli. Info-Chalon.com vous avait d’ailleurs parlé de son déhanché et de sa vitalité*, un peu moins de sa voix, mais le cœur y était.

Cette fois-ci, il s’agissait de voir un spectacle qu’il va présenter durant la 31ème édition du festival des arts de la rue de Chalon-sur-Saône : « Avion papier ». Dans le cadre d’une soirée d’ « échauffements », Arthur Delaval, membre du collectif de La Méandre, se produisait en effet hier soir au Port Nord de Chalon. Et le moins que l’on puisse dire est que son entresort, surprenant, mérite l’attention.

« Entresort ». Le néo-festivalier, pas encore rompu au jargon des artistes de rue, ne sait peut-être pas de quoi il s’agit. Pas de panique, on va lui dire. Composé de la forme entre du verbe entrer et de la forme sort du verbe sortir, c’est un genre de spectacle dont la forme (courte) est contenue dans le nom et qui, plus concrètement, fait appel à une baraque, une roulotte, une caravane, « où l'on montre un phénomène, une femme colosse, un phoque savant, ou autre chose » (Hector Malot).

Avec Arthur Delaval, c’est dans une caravane aménagée par ses soins que ça se passe. Une caravane qui peut recevoir jusqu’à 12 personnes. Une fois à l’intérieur, c’est la pénombre, pas totale toutefois car la projection sur l’une des parois du film d’animation qu’il a entièrement réalisé, dont le graphisme rappelle celui des dessins de Wozniak dans Sibérie m’était contée, éclaire un peu son antre, qui devient peu à peu onirique la musique aidant.

Bien sûr, votre serviteur d’info-chalon.com pourrait tout vous raconter, livrer son interprétation, pour vous montrer à quel point il est intelligent comme critique. Il préfère toutefois se concentrer sur l’E-NOR-ME travail qu’a du abattre Arthur Delaval pour créer son entresort d’à peine 20 minutes. Car ce qui frappe, voyez-vous, c’est l’écart entre la durée de ce (très bon) spectacle et ce qu’il a probablement du falloir comme temps et énergie pour le mettre au point, faire en sorte que tout s’enchaîne au dixième de seconde prêt, de façon harmonieuse. Si harmonieuse qu’à la fin, vous éprouvez naturellement l’envie d’applaudir et de remercier Arthur Delaval pour les 20 minutes stratosphériques qu’il vient de vous faire passer.

Samuel Bon

*Lire l’article d’info-chalon.com :

http://www.info-chalon.com/articles/cote-chalonnnaise/2016/07/17/23588/carnets-d-un-voyage-en-republique-autonome-et-ephemere-des-festiculles/

 

Infos pratiques :

Dates : 20, 21, 22, 23 juillet

Lieu : Square Chabas (pastille 65)

Horaires :

  • 14 h – 14 h 20
  • 14 h 30 – 14 h 50
  • 15 h – 15 h 20
  • 16 h – 16 h 20
  • 16 h 30 – 16 h 50
  • 17 h – 17 h 20

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche