Chalon sur Saône

Premier acte de la déviation nord de l'agglomération de Chalon sur Saône... c'est parti !

La première pierre du pont surplombant l'autoroute A6 au niveau de Champforgeuil a été posée en présence des autorités de l'Etat, du Conseil Régional de Bourgogne-Franche Comté, du Conseil Départemental de Saône et Loire et du Grand Chalon. Un premier acte qui vient mettre un terme à plusieurs années d'errements sur le dossier de la déviation nord de l'agglomération de Chalon sur Saône.

Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, a salué "ce moment historique", "alors que les premières discussions autour de ce dossier remontent à 1998". C'est dire que la desserte nord de Chalon sur Saône était jusqu'alors un vrai serpent de mer. L'épisode Kodak viendra donner un coup d'accélérateur au traitement du dossier avec la mobilisation d'une enveloppe de plus de 160 millions d'euros dans le cadre du contrat de site porté par les équipes pilotées à l'époque par Dominique Juillot puis Christophe Sirugue, alors présidents successifs du Grand Chalon. "Le projet a eu le temps de la maturaiton, de la concertation, 20 ans plus tard le temps est à l'action" a martelé Sébastien Martin, histoire de répondre indirectement à celles et ceux qui pointent du doigt le tracé de la desserte. 

Une desserte qui permettra de raccorder SaôneOr à l'autoroute A6 avec quelques 2,6 kilomètres de route. "Ce sont 1000 emplois supplémentaires qui sont à attendre d'ici les 3-4 prochaines années" a insisté le Président de l'intercommunalité à l'occasion de la pose de la première pierre. 

André Accary, Président du Conseil Départemental de Saône et Loire a rappelé la part importante portée par la collectivité départementale, à savoir 34 % des 18 millions d'euros mobilisés dans l'opération. "Une très belle opération pour un très bon partenariat qui montre que malgré tout le département reste un acteur mobilisé dans le développement économique du territoire. Et sachez qu'on continuera à investir. Il en va du développement du territoire."

Michel Neugnot, représentant Marie-Guite Dufay, Présidente du Conseil Régional de Bourgogne-Franche Comté, s'est amusé à rappeler que "10 ans c'est long ? Et dire qu'à Dijon, il aura fallu attendre 40 ans pour la Lino, tout en mentionnant les difficultés inhérentes à de tels montages ou les intérêts doivent converger". 

Jean-Jacques Boyer, Sous-Préfet de l'arrondissement de Chalon sur Saône, a tenu à saluer "cette phase concrète d'avancée sur un dossier clé dans le développement de Chalon sur Saône, alors que l'Etat est un acteur majeur avec un co-financement à hauteur de 3 millions d'euros". 

 

La desserte comprendra ce franchissement de l'A6 avec un pont de 44 mètres de long, et un autre franchissement de la zone humide au-dessus de la Thalie, la Thaliette et le canal du centre de 300 mètres de long.  Le seul pont de franchissement de l'autoroute coutera 2,7 millions d'euros avec une fin de travaux programmée au mois de juin 2017. Grand Chalon, Etat et région intervenant respectivement à hauteur de 22, 21 et 23 % du coût total. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Recherche

Mode et beauté