Chalon sur Saône

Un bon moment de partage musical inter-générationnel à l'EHPAD de Charréconduit

Le château qui abrite l’EHPAD de Charréconduit a pris un grand coup de jeunes avec la venue de la troupe des Ados de la Chorale châtenoyenne DOMISOL.

A l’initiative de Marie-Madeleine Millet et son équipe d’animation de l’EHPAD de Charréconduit, dans le cadre de la Semaine Bleue, la maison de retraite a accueilli les Ados de la chorale DOMISOL pour un concert de chansons françaises allant des années 1940 à quasiment nos jours. 

Une animation saluée par la nouvelle directrice des lieux, Celia Dubois, laquelle a tenu à remercier pour sa présence, Marie Mercier, sénateur-maire de Châtenoy-le- Royal, accompagnée de Bernadette Derain, conseillère municipale, déléguée auprès des personnes âgées. A noter également la présence de Monique Maret, directrice du Service Personnes âgées de la ville de Chalon-sur-Saône, dont dépend cette maison qui accueille des résidents de passage ou en attente d’un maison de retraite.

Neuf adolescents, six filles et trois garçons, sous la houlette de Jean-Pierre Martin, le Michel Drucker d’un jour et chanteur au sein de l’association DOMISOL, ont livré un répertoire entrainant, tout en ranimant beaucoup de souvenirs à des gens que les gens de 20 ans ne peuvent pas connaître …..
Une balade temporelle pour des chansons intemporelles, qui ont traversé l’espace des années restant bien ancrées dans le coeur et l’esprit des gens qui n’ont pas hésité parfois à reprendre en choeur et avec coeur, les interprétations de qualité de ces jeunes, visiblement heureux de donner d’eux-même à leurs aînés. Avec un instant touchant lorsque petite-fille et grand-mère ont chanté ensemble.

Un bon moment de fraicheur et de rajeunissement dont il faut remercier Arthur, Camille, Hugo, Inès, Léa, Léna, Manon, Matéo, Salomé, Jean-Pierre et Raymonde. A tel point qu’ils ont emmenez votre serviteur au bout de la terre, le faisant voler au dessus des Champs Elysées avant d’atteindre les neiges du Kilimandjaro. Les mots bleus me manquent pour dire tout mon bonheur de garçon en voyant danser une grand-mère. Je vole !

JC Reynaud

Météo locale

Recherche

Mode et beauté