Chalon sur Saône

UTB, Chalon-sur-Saône - La place de la grotte ornée du Pont d’Arc au sein de l’art préhistorique occidental

Les conditions d’un développement intellectuel artistique émergent avec Homo sapiens. Les vestiges de cette pensée symbolique sont, entre autres, les œuvres d’art laissées sur les parois des cavernes.

Valérie Moles animera cette conférence organisée mardi 29 novembre 2016 à 14h30 à la Maison des Syndicats à Chalon-sur-Saône.

"Les conditions d’un développement intellectuel artistique émergent avec Homo sapiens. Les vestiges de cette pensée symbolique sont, entre autres, les œuvres d’art laissées sur les parois des cavernes. L’art s’est aussi exprimé au travers d’objets mobiliers (galets, parures, outils, statuettes) réalisés dans des matériaux tels que l’os, l’ivoire, le bois de cervidé et la pierre. Les techniques de gravure, sculpture en ronde bosse, bas-relief, le dessin et la peinture sont déjà maîtrisées à la Préhistoire.

Loin d’être seulement un art animalier, cet art préhistorique avec ses innombrables signes abstraits et les quelques représentations humaines, relève bien d’un message codé. Cet art matérialise en effet un nouveau rapport à l’animal et donc une métaphysique nouvelle pour ces hommes d’il y a 40 000 ans. La caverne ornée du Pont d’Arc en est la plus belle expression en tant que sanctuaire majeur du Paléolithique conservant le premier grand chef-d’œuvre de l’Histoire de l’humanité."

Renseignements : Tél. : 03 85 93 41 70

Texte et illustration : UTB Chalon-sur-Saône

Météo locale

Recherche

Mode et beauté