Chalon sur Saône

En dépit d’un effectif réduit la Jeune Chambre Economique de Chalon continue d’avancer

Il faudra attendre le début 2017 pour connaître le nouveau président de la Jeune Chambre Economique de Chalon. Prévue en décembre l’assemblée générale élective a été repoussée à janvier.

C’est en effet à cette date que sera désigné celui ou celle qui succèdera à Antoine Filipek et qui aura donc en charge de conduire la JCE chalonnaise sur le chemin de la réussite, au cours de la prochaine année civile.  A moins que, faute de candidature, le président sortant ne fasse un second mandat d’un an.


Car, à l’image d’autres JCEL, la JCE de Chalon souffre cruellement d’un manque d’effectif. Cela ne date pas d’hier et le turn-over professionnel accentué par la crise économique n’arrange pas les choses... Comme depuis plusieurs années, le gros effort de recrutement va être poursuivi en 2017. Avec l’espoir que cette fois-ci les membres ne quitteront pas la Jeune Chambre Economique après seulement quelques mois, au mieux une ou deux années de présence.


Malgré son effectif réduit la JCE de Chalon n’en continue pas moins des actions. A commencer par les petits-déjeuners d’affaires thématiques. L’objectif de ces rendez-vous mensuels étant de proposer des moments de réunion réguliers, ouverts à toutes les entreprises du territoire, quelle que soit leur taille, leur secteur d’activités ou leurs capacités financières. Un premier petit déj’ a eu lieu en octobre et, après un couac en novembre, un deuxième est d’ors et déjà programmé le 15 décembre de 7h 30 à 8h 30 à l’ABC. L’invité du jour sera Véronique Kieny, formatrice et consultante en gestion des données et des documents, laquelle viendra donner des conseils pour mieux « parler de soi dans les médias ».


Des « cartes sonores » pour les malvoyants dans les restaurants


A partir de janvier, la JCE de Chalon va entreprendre une nouvelle action. Une action lancée en 2015 par son homologue de Saint-Omer et devenue depuis action nationale. Il s’agit de proposer une écoute des menus aux malvoyants grâce à des « cartes sonores ». « Quand on est aveugle, le geste simple de commander un plat peut devenir problématique, si l’on n’a pas un proche pour lire la carte » explique Antoine Filipek.  Déjà une vingtaine de JCEL ont repris ce projet.


Petite par la taille, la JCE de Chalon n’en est pas moins présente au niveau national, voire international. Quatre de ses membres viennent de prendre part au 62e congrès de la JCEF, qui s’est tenu à Agen du 17 au 20 novembre et qui a rassemblé 1 100 participants représentant 150 JCEL. Congrès, dont le thème était « La paix est possible » et au cours duquel le Mâconnais Julien Bourgoin a été élu président 2017 de la JCEF, en présence du président mondial 2016 Paschal Dike. Et quelques semaines plutôt trois membres de la JCE de Chalon s’était rendu au Québec, afin d’assister au congrès mondial de la JCI du 30 octobre au 4 novembre, lequel avait réuni 4 500 participants venus du monde entier, dont 250 Français.

Gabriel-Henri THEULOT

Météo locale

Recherche

Mode et beauté