Chalon sur Saône

H&M - Place de Gaulle à Chalon - "Mais allez à Châteauroux !"

"Mais allez à Châteauroux !" avait lancé Gilles Platret en séance du conseil municipal le 28 février pour répondre aux interrogations sur le dossier de l'aménagement de la Place de Gaulle, qui agite les passions depuis quelques mois à Chalon sur Saône. Du coup, info-chalon.com est parti mener son enquête sur place... histoire de comprendre de quoi on parle !

De toute évidence, Châteauroux, ville préfecture de l'Indre et qui affiche au compteur démographique autour de 45 000 habitants, a effectivement un certain nombre de points en commun avec Chalon sur Saône. Pilotée l'une et l'autre, par deux quadragénaires, élus LR aux dernières élections municipales 2014, Châteauroux et Chalon sur Saône sont face à une situation économique et démographique compliquée (-2000 habitants en 1 an pour Châteauroux). Gil Avérous, l'ancien directeur de cabinet de l'ancien maire, est ancien soutien à Nicolas Sarkozy puis de François Fillon, est un adepte de la communication et des coups médiatiques. On se rappelera de sa déclaration enflammée à Elon Musk, le patron de Tesla, lorsque ce dernier avait annoncé sa volonté d'installer une usine en Europe. 

Le numérique et les réseaux sociaux, là aussi, Gil Avérous en connait un rayon, lui qui est  dans l'organigramme du parti Les Républicains, Secrétaire National en charge de l'économie numérique. Facebook, Snapchat, Twitter... toutes ces plates-formes n'ont d'ailleurs aucun secret pour lui, et il joue la carte de l'hyper-proximité avec ses administrés. 

Concernant le projet de revitalisation du centre-ville et du sujet qui nous préoccupe, celui de Châteauroux, s'inscrit dans la continuité, lancé initialement par son prédécesseur, Jean-François Mayet, maire de 2001 à 2014 et actuellement Sénateur de l'Indre.

Un projet immobilier plus qu'une implantation commerciale à proprement parler 

Concrètement, sur le dossier du H&M de Châteauroux, sur lequel, s'appuie Gilles Platret, maire de Chalon sur Saône, afin d'argumenter son choix d'emplacement Place de Gaulle, un certain nombre de points divergent. Emmanuel Pothevin, commerçant Castelroussin et Président de l'Union des commerçants de Châteauroux, s'est livré d'ailleurs à info-chalon.com. Situé rue Victor-Hugo, l'équivalent de notre Grande  Rue à Chalon sur Saône, une rue ouverte à la circulation, le H&M de Châteauroux fêtera bientôt sa première année d'existence. 

"Annoncé depuis dix ans, espéré, attendu, H&M cristallise aujourd'hui les espoirs. Ceux du maire de Châteauroux, Gil Avérous, qui mise sur cette locomotive pour attirer les consommateurs en centre-ville en les détournant des grands centres commerciaux. Une attente partagée par les autres commerçants" pouvait-on lire chez nos confrères de La Nouvelle République, le journal local, il y a un an, à l'occasion de l'ouverture. Une attente qui n'est pas sans rappeler Chalon sur Saône et pour cause. 

Reste qu'à Châteauroux, le H&M est bien plus qu'une simple implantation commerciale au coeur de ville, et d'ailleurs les Castelroussins attendaient davantage la réhabilitation de ce secteur clé en plein centre. "C'était une friche à quelques centaines de mètres de l'hôtel de ville, abandonnée, avec des murs qui s'écroulaient sans parler du reste" précise Emmanuel Pothevin, qui salue au passage l'initiative portée par la municipalié et l'intercommunalité, présidées l'une et l'autre par Gil Avérous. "C'est clair que ce n'était plus possible !". 

Finalement, c'est tout un quartier résidentiel à Châteauroux qui a surgi de terre avec 26 appartements totalement intégrés dans le bâti existant, au point que finalement, le H&M passe presque inaperçu, tellement il est lui aussi intégré dans son environnement immobilier. Un projet qui dénote quelque peu de la proposition faite à Chalon sur Saône, avec une implantation nette d'un bâtiment sur la Place de Gaulle et contre laquelle, plus de 2200 pétitionnaires se sont déjà engagés. 

A Châteauroux, le H&M affiche 1986 m² de surface et exclusivement de plain-pied avec effectivement une véritable esplanade de vente lorsque vous pénétrez à l'intérieur. Aux côtés du H&M, ce sont également 7 autres espaces commerciaux qui vont être proposés par le promoteur immobilier en charge du projet. Adossé au projet immobilier, un laboratoire a profité de l'occasion pour se moderniser et adopter une surface de 850 m² sur quatre niveaux. C'est dire l'ampleur du projet porté par le groupe Guignard dans la reconquête du centre-ville de Châteauroux. 

"Oui heureux de voir le H&M au centre-ville mais.... "

Du côté d'Emmanuel Pothevin, "c'est clair que je préfère voir le H&M en centre-ville plutôt qu'en périphérie. Le doute n'est pas permis. Reste qu'on aurait préféré sans doute être plus sollicité dans la réflexion en amont. Bien plus que le dossier commercial, c'est la reconquête du coeur de ville qui nous motive. L'endroit était totalement abandonné, une friche en plein centre-ville. C'était devenu insupportable". 

Côté fréquentation et chiffre d'affaire sur les commerces environnants ? Sur ce dossier, Emmanuel Pothevin se veut plus pragmatique. "Il ne faut pas croire qu'un commerce à lui seul va sauver le centre-ville. Il faut avoir une vision plus globale. Oui, le H&M a eu un effet nouveauté sur une clientèle de jeunes qu'on n'avait plus trop l'habitude de voir en centre-ville, et notamment sur la journée de samedi, mais de là à dire un surcoît de chiffre d'affaire, disons que ça a peut-être permis de limiter la casse!". Une analyse partagée du côté du Café de Paris, le BHV local. Là où Emmanuel Pothevin se veut plus dubitatif, "on aurait préféré voir une petite galerie commerciale intégrée dans le coeur de ville avec une dizaine, une quinzaine de boutiques avec des marques avec de la valeur ajoutée, et des surfaces de ventes plus en adéquation avec les besoins d'aujourd'hui, à savoir 40 à 100 m². Si H&M devait partir demain de Châteauroux ? Vous vous rendez compte... toutes les cloisons intérieures ont été abattues et vous disposez d'un espace de près de 2000 m² ! alors même que d'autres espaces en face de la gare ou à moins de 150 m, auraient pu accueillir le H&M". L'occasion pour le patron des commerçants de s'interroger sur l'explosion des baux commerciaux en centre-ville, "et l'arrivée du H&M n'a rien arrangé. Les prix explosent, tirés par des enseignes nationales et cela risque de poser problème aux commerçants indépendants". 

Quelle conclusion en tirer ? Oui, la présence du H&M à châteauroux est saluée de tous mais dans la capitale de l'Indre, la partie est loin d'être gagnée, et à celles et ceux qui vendent le H&M comme la solution miracle pour doper les chiffres d'affaires des boutiques historiques, à Châteauroux, on se veut désormais bien prudents, tout en saluant à deux mains, l'importance de la mutation qui est en train de s'opérer au coeur de ville. 

Laurent Guillaumé

 

 

La rue Victor-Hugo n'échappe pas non plus à la problématique de la circulation en hyper-centre

La résidence Exelmans portée par un promoteur immobilier local se veut comme un projet global pour Châteauroux

C'est tout un quartier flambant neuf qui a été repensé... afin de remplacer une friche qui était située en plein coeur de ville

Appartements et pas de porte commerciaux ont été totalement intégrés dans cet investissement de 15 millions d'euros

Un parking souterrain pour les résidents des appartements a été également construit afin de compenser la problématique de stationnement en hyper-centre

A l'arrière de la boutique H&M

 

Le passage Joséphine permet de relier la rue Victor-Hugo au quartier résidentiel

Rues et aménagements urbains permettent à ce quartier de prendre une toute autre dimension et de donner à Châteauroux une image moderne et attractive

Au coeur de ville, le nombre de pas de porte vacants reste très important

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche