Chalon sur Saône

Chalon-sur-Saône : « Tous en jeu ! Entrez dans la Danse » le projet confié à Denis Plassard et Frédéric Cellé, les deux chorégraphes qui font oublier le « Handicap » aux jeunes !

« Ce que Je retiens de ce projet, c’est qu’il procure beaucoup de bien, et vous savez, ces jeunes en situation de handicap, ils nous rendent tellement plus que ce qu’on leur donne « Bernadette Ronge, Espace des Arts ».

C’est un très beau projet qui a été mis en place par l’Espace des Arts, Scène Nationale de Chalon-sur-Saône, en partenariat avec le Département de Saône-et-Loire en direction des personnes en situation de Handicap. Placés sous la direction de Frédéric Cellé, Chorégraphe de la Compagnie « Le Grand Jeté » et de Denis Plassard, chorégraphe/ photographe de la compagnie « Propos », des jeunes en situation de handicap des établissements de l’EPMS (Etablissement Public Médico-social) de Tournus, de l’I.M.E (Institut Médico-Educatif  Eugène Journet) de Buxy et la classe ULIS (Unités localisés pour l’Inclusion Scolaire) du collège de Cluny ont participé à une action articulée autour d’ateliers chorégraphiques.

Cette action a permis à une trentaine de jeunes en situation de handicap de découvrir avec le mouvement leur propre écriture mais surtout de réinventer leur rapport au corps, à l’espace et au regard des autres. Ce travail, mené d’une main de maître, par les deux chorégraphes que sont : Denis Plassard et Frédéric cellé, a favoriser les synergies et une grande complémentarité entre les institutions médico-éducative, les structures culturelles, les éducateurs et les jeunes.

Ce travail de chorégraphie a débouché sur une performance photographique (Hors Sol) avec Denis Plassard, qui a réalisé avec l’accord des jeunes et de leurs parents une série originale de clichés selon le principe suivant :  Choisir un lieu, une lumière et après de bon réglage, mettre son expérience au service des jeunes par un « porter », avec la seule règle que le visage du chorégraphe ne figure pas sur la photographie. Cette exposition de toute beauté est à découvrir au Théâtre du Port Nord jusqu’au mois de Mai (photographies à découvrir sur le site  http://denisplassard.wixsite.com/hors-sol/hors-sol) .

Info-chalon.com a rencontré  Pierre Buch, Responsable de la mission culturelle des territoires au Conseil Départemental 71, Virginie Daviot, Chargé de Mission « Danse » au Conseil Départemental 71 et Bernadette Ronge, Conseillère Technique Espace des Arts, pour nous parler de ce projet qui s’inscrit aussi dans le cadre du « Rendez-vous des Piccolis ».

Virginie Daviot nous informait : « L’année dernière, l’Espace des Arts et Le Département de Saône-et-Loire avaient entrepris l’ambition avec la structure de l’I.ME de proposer un projet de sensibilisation et de découverte de la danse, devenu un spectacle par la suite. On avait vraiment envie de travailler avec ces élèves là, car il y avait de leur côté une réelle volonté, et ils en avaient d’ailleurs fait la demande. Si l’année dernière, les élèves étaient âgés entre 12 et 18 ans, cette année, nous avons sensibilisé des jeunes entre 12 et 15 ans. La danse est un moyen assez facile de se libérer, car tout le monde peut faire quelque chose avec son corps, quel qu’il soit. D’ailleurs, un des IME qui a participé à cette action, était déjà dans cette démarche par le biais d’une de ses enseignantes. Nous avons donc monté ce projet ensemble, avec Bernadette Ronge, ce qui a permis d’accueillir pendant leur scolarisation au cours de l’année 2015-2016, ces jeunes pendant 6 mois à l’Espace des Arts pour la concrétisation du projet. Nous avons donc pensé à Frédéric Cellé qui était déjà implanté dans le Département et qui  avait déjà fait ce type de projet dans d’autres endroits. […]  Ce qu’on a trouvé intéressant aussi, c’est le côté danse pratiquée avec Frédéric et le côté photographique avec Denis Plassard  puisque c’est aussi de la danse avec des « porter ». Nous avons d’ailleurs adapté le projet de Denis (Hors Sol) de façon à garder un lien avec Chalon et les Piccolis pour qu’il se déplace dans les différentes structures afin de faire son travail de « porter » et photographique. Finalement, cela a permis aux élèves de les laisser dans cet univers chorégraphique tout en sachant que Frédéric et Denis se connaissent très bien […] Croyez-moi, l’année dernière, pour tous ces jeunes, cela a été  une très bonne  expérience, une vrai révélation pour eux et c’est pour cela que nous avons décidé de continuer cette année. C’est dans un contexte lié à un esprit de partage et de plaisir que s’est déroulé ce projet et nous en sommes très contents ».

Bernadette Ronge ajoutait : « Ce qu’il faut mettre en avant, c’est que outre ce projet global, Il va bien au-delà du Handicap, car il permet à ces jeunes qui sont valeureux par des pratiques, qu’elles qu’elles soient, de les accompagner et de parcourir avec eux des échanges réciproques afin de les aider à une certaine autonomie, un repérage des lieux et une confiance avec les gens qui les entourent. C’est une façon pour nous aussi de mieux savoir accueillir ces personnes en situation de handicap. Souvent dans les centres où ils se trouvent, ils sont super protégés alors qu’ils veulent être traités comme les autres et c’est exactement ce qu’il s’est passé dans le cadre de notre projet. Nous n’avons pas hésité à les mettre en relation avec d’autres jeunes et tout s’est bien passé […] Concernant ce projet ce que je retiens, c’est qu’il procure beaucoup de bien, et vous savez, ces jeunes en situation de handicap, ils nous rendent tellement plus que ce qu’on leur donne. Pour moi, c’est un projet partagé avec eux, ou l’on a tous beaucoup reçu ! ».

Pierre Buch concluait : « Le Département s’appuie toujours sur les programmations de la SEM, il y a toujours cette complémentarité, comme par exemple sur cette exposition où le Département a pris en charge les tirages photographiques et l’Espace des Arts, les encadrements afin que ce projet puisse être terminé et présenté au Grand public. Cette action est importante pour le territoire, et pour nous au Département, car elle s’inscrit  dans le cadre du schéma de l’enseignement artistique danse, tout en sachant qu’au niveau de la danse, on ne subventionne personne, le Département est opérateur, et pour mettre en œuvre ses actions, il s’appuie uniquement sur les programmations des structures culturelles ! ».

Saluons cette action de complémentarité et d’accompagnement professionnel de toutes les équipes qui ont participé à ce projet, qui donne naissance à une très belle exposition.

 Crédit photographique : Denis Plassard

J.P.B

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche