Chalon sur Saône

La Caravane des oubliés passera par Chalon sur Saône le 30 mai

L'APF, délégation de Côte d'Or, sillonne les routes de Côte d'Or et de Saône et Loire afin de sensibiliser les candidats aux élections législatives à la solidarité. Tous seront invités à venir rencontrer l'APF sur le parcours.

12 millions de personnes sont concernées par le handicap en France. Et elles sont souvent oubliées des politiques publiques locales et nationales. Elles exigent davantage de considération et une politique publique à la hauteur des enjeux et du nombre des personnes concernées. Le débat qui s’ouvre dans le cadre de l’élection présidentielle et des législatives est l’occasion de fixer un nouveau cap POUR UNE POLITIQUE AMBITIEUSE DU HANDICAP. Cette politique ambitieuse doit être portée et impulsée au plus haut niveau de l’État et par l’ensemble des membres du gouvernement, en accentuant la dynamique inclusive dans toutes les politiques publiques, en concertation avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap et de leur famille.

C’est pourquoi l’APF propose pour accompagner cette ambition d’une nouvelle politique du handicap en France de :


•Déclarer le handicap comme un chantier prioritaire du prochain quinquennat.


•Organiser une conférence nationale du handicap avant la fin de l’année 2017, puis tous les trois ans, dressant, via des états généraux du handicap dans toutes les régions, le bilan "handicap et société" de la France depuis la loi du 11 février 2005 et fixant le cap pour le quinquennat.


•Organiser au minimum chaque année un comité interministériel du handicap piloté par le Premier ministre et réunissant tous les ministres pour le suivi de la mise en oeuvre des orientations de la conférence nationale du handicap.


•Octroyer un rôle accru au Conseil national consultatif des personnes handicapées dans le cadre d’une méthode de concertation renouvelée (avis, réflexions, orientations et prospectives…) : - en réaffirmant la place centrale des représentants associatifs des personnes en situation de handicap et de leur famille, tout en garantissant l’expression en son sein des autres acteurs de la société civile qui le composent ; - en renforçant ses moyens de fonctionnement ; - en l’associant plus en amont dans l’élaboration des textes qui le concernent.


•Renforcer les missions et les moyens de la CNSA, acteur majeur dans le secteur du handicap tant sur le plan de l’accompagnement médico-social que sur les dispositifs d’accès aux droits spécifiques, en particulier du droit à compensation.


•Accorder des moyens conséquents à la recherche sur les situations de handicap et développer l’information statistique sur le handicap.


•Élaborer des indicateurs quantitatifs et qualitatifs pertinents afin de mieux piloter, évaluer et ajuster la politique du handicap.


•Positionner la France comme porteuse d’une politique ambitieuse du handicap au niveau européen.


Porter cette ambition, prendre résolument ce nouveau cap pour une société inclusive et solidaire, c’est investir aujourd’hui dans une société en transition dont la diversité des femmes et des hommes constitue la plus grande richesse.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche