Chalon sur Saône

Commissariat de Police de Chalon-sur-Saône - Les flics sur le terrain en ont ras le bol des promesses politiques non tenues !

« Les promesses politiques n’engagent que ceux qui les tiennent ! » Laurent Chauvenet, Délégué Unité SGP Police.

Même, s’ils reconnaissent  avoir le soutien de leur hiérarchie en la personne de leur commissaire Bertrand Pic, les fonctionnaires de Police, qui rappelez- vous avaient manifesté à de nombreuses reprises pour avoir des renforts d’effectifs, des véhicules, une meilleure reconnaissance… sont très amers aujourd’hui, suite aux promesses politiques. Celles-ci avaient provoqué l’arrêt de leur mobilisation mais sont non tenues à ce jour.

Dernier fait en date, la commission CHSCT (Comité d’Hygiène de Sécurité et des conditions de Travail) du 22 Juin où le Préfet et la Directrice Départementale ont été dans l’incapacité d’apporter des réponses aux policiers chalonnais sur les renforts d’effectifs et d’attribution de véhicules...

En conséquence, tous les fonctionnaires de police de Chalon sont impactés. Car ils vivent péniblement le quotidien : Une BSU (Brigade de Sureté Urbaine) qui croule sous les dossiers (plus de 100 par fonctionnaires), qui perd de surcroit deux fonctionnaires au 1er Septembre, des véhicules de prêt délabrés et maintenant la menace du vendredi fort (vacation forte) qui pourrait disparaitre en  cas de nouvelle diminution d’effectifs alors que ce service convient aux fonctionnaires de brigade… Tous, disent « Stop » !

Un syndicaliste confiait à info-chalon.com : « La police de proximité, c’est un leurre à Chalon, croyez moi ! Nous étions 165 fonctionnaires de police en 2009 pour couvrir les quatre circonscriptions : Chalon, Saint Marcel, Chatenoy-le-Royal et Saint Rémy. Aujourd’hui, nous sommes 129. Nous allons perdre deux effectifs  minimum en septembre (BSU). Alors mesdames et messieurs les politiques arrêtez de nous jeter de la poudre aux yeux et de séduire les français par des promesses que vous ne cessez d’honorer. Car les promesses n’engagent que ceux qui les tiennent ! Venez rencontrer les flics de terrain pour qu’ils vous parlent de leurs problèmes, pas les bureaucrates mâconnais ! Je vous invite à venir nous rencontrer rapidement, car la colère gronde. Mais surtout ayez la décence si vous venez nous rencontrer, de tenir vos engagements et vos promesses ! ».               

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche