Chalon sur Saône

A Chalon, quelques grammes de poésie (et bien plus encore !) dans un monde de Brut...d'Expression....

Daniel Brandely, l’auteur d’une performance artistique très récemment, ne peut que se louer « du travail ouvert et généreux d’Annie et Jean-François Maugey », les têtes pensantes de Brut d’Expression, la maison-atelier de la rue du Professeur Leriche à Chalon-sur-Saône, où les arts plastiques et la gravure font bon ménage. Signe distinctif : les temps d'ouvrage durant lesquels se mélangent le plus normalement du monde les personnes dites en situation de handicap, et les autres. Et cela fait vingt-deux ans que ça dure !

 

Des satisfecit à l'endroit de Daniel Brandely

« Dans cette enceinte militaire du XVIème siècle, ce lieu, qui appartient à la ville et où se succèdent les aventures artistiques, est un lieu de protection, ressource, plein d'énergie, fécond. On peut se lâcher, s'abandonner à quelque chose qui est à l'intérieur. On est dans un processus de recherche, il y fait bon vivre artistiquement et humainement», dixit Annie Maugey, la responsable de ce « temple des valeurs tangibles », par ailleurs artiste. Assurément un monde à part où s'accorder une pause ne peut que s'avérer salutaire. En apportant sa touche personnelle de la meilleure façon qui soit, Daniel Brandely aura su inculquer « les bonnes manières » avec in fine une belle cote de popularité. « Daniel a ouvert à Brut d'Ex' une fenêtre sur l'art contemporain depuis janvier avec le land art. Il a eu ce grand professionnalisme et cette sensibilité pour nous embarquer. Il fait partie de cette équipe d'explorateurs », déclara la rayonnante Annie.

 

Le même théâtre pour une escapade du off de Chalon dans la rue

A l'occasion du prochain festival transnational Chalon dans la rue, deux Compagnies inhérentes au off (dont l'une dédiée à la gent enfantine) se produiront dans cet emplacement idyllique. Du jeudi 20 au dimanche 23 juillet inclus, ce sont quatre représentations journalières (chacune des Compagnies oeuvrera deux fois) qui seront offertes aux tenants du spectacle de rue. A signaler que les installations, dues à Viviane Foulatier, Annie Maugey, et Evelyne Sion, afférentes à l'atelier « art in situ » dirigé par Daniel Brandely, continueront d'embellir le jardin et d'interpeller à ce moment-là.

Michel Poiriault

poiriault.michel@wanadoo.fr 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche