Chalon sur Saône

Mobilisation de la CGT à Chalon sur Saône en faveur des inspecteurs du travail

Ce jeudi 22 juin, une centaine de militants CGT se sont rassemblés où sont passé place de Beaune à Chalon pour s’opposer à de nouvelles réductions du nombre d’inspecteurs du travail et à la suppression des services de renseignements gratuits en droit du travail. Des travailleurs de la métallurgie, de la verrerie, du commerce, de la Fonction Publique sont venus défendre leur service public du travail et revendiquer un Ministère du travail véritablement au service des travailleurs.

Les militants ont interpelé les passants pour les informer qu’il n’y a actuellement plus que 12 inspecteurs du travail en Saône‐et‐Loire et qu’une nouvelle vague de suppressions de postes est prévue pour 2017. La pétition des militants a ainsi recueilli en moins de deux heures 202 signatures.
Cette initiative s’inscrit dans la semaine de mobilisation lancée mardi 20 juin au Ministère du travail à l’appel de toutes les organisations syndicales du Ministère du travail (CGT, CFDT, CNT, FO, FSU, SUD, UNSA). Durant toute la journée de mardi, les militants avaient déjà recueilli 343 signatures de passants à Montceau‐les‐Mines. La CGT continuera ses actions mardi 27 juin à Mâcon place Saint‐Pierre.


La CGT a bien évidemment fait le lien avec son opposition à la future loi travail que le nouveau Gouvernement souhaite faire passer par ordonnance pendant l’été. En effet, on ne peut pas détruire des parties entières du Code du travail sans s’attaquer aux institutions utiles aux travailleurs pour se défendre, sans s’attaquer aux institutions qui tentent de réduire l’impact du lien de subordination inhérent au contrat de travail, sans s’attaquer aux institutions qui font appliquer les droits des travailleurs dans les entreprises.
De nombreux automobilistes ont d’ailleurs klaxonné place de Beaune répondant à un panneau des militants incitant ceux qui sont opposés à la loi travail à klaxonner.
En 1906, lors de la création du Ministère du travail, le premier Ministre du travail, René Viviani, déclarait souhaiter que ce Ministère soit « la maison de tous les travailleurs ». Force est de constater que cela fait longtemps que ce Ministère a changé de propriétaire, aux travailleurs de le reprendre !

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche