Chalon sur Saône

Faire soi même pour vivre mieux

Marie-France Farré a fait sienne cette phrase de Pierre Rabhi : "Un jour, il nous faudra bien répondre à notre véritable vocation qui n'est pas de produire et de consommer sans fin, mais d'aimer, d'admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes". Ex-championne académique de boxe française, l'auteure de 'Labo Zéro Conso', viendra à la rencontre de ses lecteurs samedi prochain à la librairie Develay, à Chalon-sur-Saône, où elle animera également un atelier DIY (Do It Yourself).

Originaire de Valence dans la Drôme, Marie-France Farré, installée désormais en Bourgogne, a bien voulu répondre aux questions d'info-chalon.com : 

À quel moment vous êtes-vous intéressée à la naturopathie ? 

Suite au cancer du sein de ma maman (c'était la 4ème soeur à avoir ce genre de cancer). J'ai voulu comprendre le pourquoi de la maladie et comment l'éviter. J'ai fait un stage de ‘cuisine vivante’ avec une naturopathe. J'ai ainsi découvert un métier que je ne connaissais pas et qui regroupait tous mes centres d'intérêts : l'activité physique, l'alimentation saine, l'aromathérapie, etc. J'ai profité de ma 3ème grossesse pour reprendre mes études et passer mon certificat.

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce qu'est la naturopathie holistique ? 

La naturopathie est un ensemble de méthodes de soins qui visent à renforcer les défenses de l'organisme et rétablir la vitalité avec des moyens doux et naturels. Lors d'une consultation, on réalise une anamnèse, un questionnaire santé (d'une heure environ) qui va nous donner de nombreuses informations sur la personne (ce qu'elle mange, comment elle vit les émotions, comment elle dort, si elle pratique un sport, etc.). On va donc considérer la personne de façon holistique, c'est à dire dans sa globalité (dans son environnement social, environnemental, émotionnel, énergétique...). On va alors rechercher les causes réelles des dysfonctionnements et des déséquilibres, puis proposer des solutions individuelles et personnalisées (par exemple une réforme alimentaire, la gestion du stress, l'utilisation de la phytothérapie). Un naturopathe enseigne, il donne des informations, des outils et l'éducation nécessaire pour rétablir les conditions de la santé. La naturopathie est donc complémentaire avec la médecine traditionnelle (dite allopathique). 

Vous avez un blog que vous considérez comme un laboratoire. Partager avec le plus grand nombre vos recettes, était-ce une évidence ? 

Oui, j'ai ouvert ce blog, il y a quelques années, parce que j'aime écrire et partager mes découvertes, mes coups de coeur, mes recettes de cuisine, mes DIY. Un blog est un moyen formidable pour créer des échanges, vivre de belles rencontres. C'est loin d'être un outil seulement virtuel car les interactions sont nombreuses. 

C'est d'ailleurs grâce à cette présence en ligne que les éditions Eyrolles m'ont contactée pour ce projet de "Labo Zéro Conso"...

Quelle est la vocation de votre livre 'Labo Zéro Conso - Réalisez vous-même vos produits cosmétiques et ménagers' ? 

En tant que Naturopathe, mon rôle est d'enseigner aux gens comment avoir une bonne hygiène de vie. Éviter les toxines dans notre quotidien en fait donc partie. Mon livre a pour but de proposer des recettes faciles, accessibles à tous, pour réaliser soi-même des produits sains et naturels, sans produits dangereux pour nous et nos enfants, sans produits chimiques. Il invite aussi à se questionner sur notre mode de consommation et donne des pistes pour consommer mieux, moins, tout en respectant notre corps et notre planète. On sait aujourd'hui que de nombreux produits d'usage courant (nettoyant pour le sol, lessive, crème du jour) renferment des produits allergènes et cancérigènes. Je montre donc comment les éviter avec facilité tout en réalisant des économies !

Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est le DIY ? 

DIY vient de l'anglais « Do it Yourself ». Il s'agit de recettes ou de tutoriels (recettes détaillées) pour réaliser les choses soi-même. Les DIY concernent donc les produits cosmétiques, ménagers mais aussi la déco, la cuisine...

Vous avez énormément voyagé et même posé vos valises dans d'autres pays, que vous ont apporté ces expériences dans le métier que vous exercez aujourd'hui? 

J'ai en effet vécu en Irlande, en Italie et en Turquie et j'ai voyagé dans de nombreux pays quand j'étais Responsable Marketing pour une grosse entreprise américaine. Toutes ces expériences ont aiguisé ma curiosité, mais m'ont surtout appris la tolérance, l'écoute et le non-jugement. Ces qualités sont indispensables pour être un bon thérapeute... 

Pouvez-vous nous en dire plus sur le Labo végétal ? 

C'est une association loi 1901 à but non lucratif que j'ai créée en 2016, afin de mettre en place des ateliers de cuisine saine (végétale) et des conférences sur la santé naturelle. Je fais 2 ateliers par mois (de cuisine vivante, sans cuisson donc, pour petits et grands), mais aussi des ateliers de cosmétique maison. J'anime parfois des ateliers de cuisine à domicile, ou j'interviens lors de séminaires et stages (de yoga notamment). Les ateliers des samedis ont lieu chez moi, sur Simandre.

D'autres projets à venir ? 

Oh oui, ils sont nombreux ! Je vais me former cet été avec la Raw Chef Marie-Sophie L pour approfondir mes connaissances en cuisine végétale. Je vais retravailler sur différents stages de Yoga Détox avec l'association Pure Expérience sur Cuisery. En janvier 2018, je sors un 2ème livre (de cuisine cette fois : Petits-déjeuners sains) aux éditions Terre Vivante. Enfin, je travaille actuellement sur le nouveau calendrier 2017-2018 des ateliers du Labo Végétal. Il y aura plein de nouveautés : des ateliers pour apprendre à soigner les petits maux hivernaux de façon naturelle, des ateliers de cuisine Vegan, des ateliers les lundis... J'inaugure aussi une nouvelle salle chez moi début septembre pour recevoir mes futurs stages et adhérents !

Photos transmises par Marie-France Farré pour publication - En haut, avec sa fille Garance 2 ans.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche