Chalon sur Saône

Le CrossFit chalonnais sortira le grand jeu le samedi 12 août. Avis aux amateurs...

Cela fera pile-poil un an, le 15 août 2017, que la box (traduire par salle de sport) Magma CrossFit de Chalon-sur-Saône (sise au n°43, route de Demigny) poussait ses premiers vagissements. Douze mois plus tard le nouveau-né s’est mué en un vigoureux bébé à l’ excellente santé. La preuve en sera donnée ce samedi 12 août, de par un exercice grandeur nature et des moments didactiques qui constitueront un véritable élan de familiarisation avec l’existant. Ne manquez pas d’aller lui rendre visite pour vous abreuver à la source des mouvements dûment ordonnés, des fois que…

Quel programme pour ce samedi 12 août ?

Une compétition interne mettra du piment à la journée, vouée également à de vulgarisatrices portes ouvertes, dans les deux cas à partir de 9h, ce jusqu’en fin d’après-midi. Tout le monde peut venir librement assister aux confrontations peut-être homériques avec la matière, et demander moult renseignements sur l’art et la manière de se mouvoir ultérieurement (la séance découverte est offerte), ne serait-ce que pour acquérir ou maintenir un état de bien-être digne de ce nom. Il est fortement recommandé de ne pas hésiter à s’enquérir des us et coutumes. S’agissant des adhérents, cela représente l’opportunité de se regrouper, qu’ils aient fait de la compétition ou pas. Et la soirée leur appartiendra en propre afin de souffler sur la première bougie d’anniversaire…  

 

Chacun y a sa place

Savant dosage entre autres d’haltérophilie, de gymnastique, de course et de rameur, le CrossFit, né aux Etats-Unis, boute hors de son champ de vision les francs-tireurs, pour n’agréger que des quarterons placés systématiquement sous la responsabilité d’une coach, Magalie Rochay pour ne pas la citer. Toutes les conditions sont donc réunies pour se refaire la cerise, et pas seulement sous l’angle des musculeux sportifs désireux d’entrer en concurrence avec eux-mêmes et leurs alter ego. Car selon son degré d’exigence, la préparation physique s’avère un puissant rempart contre les vicissitudes de la vie. Quels que soient l’âge, les motivations, les aptitudes, il y a ici réponse à tout. Magalie, autoproclamée et « universellement »  reconnue comme « la panthère », aime remettre les pendules à l’heure : « J’ai envie d’enlever les idées reçues, cette barrière mentale. Il faut venir pousser la porte. On n’est pas là pour meurtrir le corps, mais pour bien vieillir. »

 

Cent cinquante adhérents toujours prêts à tirer profit de leurs efforts

En Saône-et-Loire le CrossFit ne jure présentement que par trois salles : deux à Mâcon, et une donc à Chalon. Il étendra bientôt son emprise sur le département, puisque fin août, un quatrième lieu dédié verra le jour, à Montceau-les-Mines. C’est dire s’il suit une voie royale. La croissance s’en ira l’allure triomphante pour une discipline qui, curieusement, ne possède ni fédération nationale, ni ligue régionale. Et Magalie Rochay de repartir à l’abordage le coutelas entre les dents : »Le CrossFit n’est pas un coup de vent, il n’est pas éphémère. C’est complet, on bosse tout, même et surtout ses points faibles. Il faut être polyvalent. C’est le sport de la condition physique, il amène du souffle. On cherche à faire mieux pour assumer le quotidien. » Au terme d’une année à peine, ce sont cent cinquante adhérents (de 6 à 60 ans) qui sont revendiqués par la responsable. »C’est une réussite, ça montre que le CrossFit était attendu. J’ai des personnes de tous niveaux, tous horizons et tous objectifs », indique-t-elle rayonnante.

L’activité physique au sens large, socle commun

En ce qui concerne les faits saillants ou les constats irréfutables qui ont assuré l’étoffe de la box, Magalie retient une liste loin d’être exhaustive. «Cette première année m’a permis de voir que j’avais effectué le bon choix. Je relève la fidélisation des adhérents, et l’ouverture du club journellement, même les jours fériés. Il n’y a que le dimanche qu’il est fermé. Par ailleurs la section parents-enfants, le samedi matin, a connu un beau développement, au point de très probablement ajouter le mercredi après-midi sous peu. D’autre part un certain nombre de personnes ont pris goût au sport, mon parcours de sportive leur ayant probablement notamment donné goût à la pratique. Parmi la grosse quantité de sorties, il y a eu un boot camp, encadré par des anciens des forces spéciales, sur la base d’activités militaires. En couse à pied, quatre équipes ont participé au Relais des Roses, en partenariat avec Fitness Nutrition Chalon-sur-Saône. Une équipe mixte a même fini 2ème au général ! En outre, tous les dimanches matin des athlètes se retrouvent à 10h dans une piscine, généralement à Chalon. » Et l’on vous fait grâce des déplacements assortis d’épreuves officielles…Près de nous, à noter la sortie canoë-vtt à La Truchère du dimanche 27 août, dès l’âge de 10 ans, jusqu’à…

 

Progression exponentielle : de 26 à 35 cours !

Actuellement la coach étend sa bienveillance sur vingt-six cours du lundi matin au samedi midi. Dès le mois de septembre la structure passera à trente-cinq cours ! Magalie ne fera plus cavalier seul par rapport à l’enseignement prodigué. Un stagiaire l’accompagnera à partir de la rentrée, histoire de contrôler de façon optimale l’épanouissement des ouailles. Jamais en panne d’idées, « la panthère », qui avoue qu’une fois partie dans un cours, elle n’a pas l’impression de travailler, en pince pour un projet ne fricotant point avec la demi-mesure : »Je compte l’an prochain organiser une compétition qui serait le gros événement de la ville et de l’année en CrossFit. L’idéal serait de la réaliser au stade Léo-Lagrange, au printemps ou en été. »

 

Points de contact : 06.33.21.80.94, ou crossfitmagma71@gmail.com     

                                

                                                                                                   Michel Poiriault

                                                                                                  poiriault.michel@wanadoo.fr       

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche