Chalon sur Saône

Réseau VIF, un an après… 130 victimes de violences ont déjà été prises en charge à Chalon sur Saône

Créé le 25 novembre 2016 par la Ville de Chalon et ses partenaires, le réseau dédié à la protection des victimes de violences intrafamiliales répond avec efficacité à un réel besoin de société.

Communiqué de presse

 

Chaque jour en France, les violences intrafamiliales blessent, isolent, traumatisent et tuent des femmes et des hommes de toutes catégories socio-économiques et de tous les âges.

Déterminée à apporter une réponse adaptée à chacune des victimes de ces violences multiformes (physiques, morales, verbales…), la Ville de Chalon a réuni pas moins de 27 partenaires de terrain et  s’est dotée d’un dispositif local innovant : le réseau VIF.

Cet outil, co-piloté par le maire et le procureur de la République, constitue une priorité de la Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et possède des spécificités locales.

Ainsi pour Gilles Platret : « L’aide aux victimes est une chose essentielle à nos yeux. Elle est rendue possible par un vaste réseau partenarial que nous sommes heureux d’avoir pu mettre en place avec la bonne volonté de tout le monde. Aujourd’hui, le réseau fonctionne et peut briser l’enfermement dans lequel sont enfermées les victimes avant d’oser appeler à l’aide. Désormais, elles savent que toute une organisation, très humaine, est là pour les aider. »

En effet, dès sa création, le dispositif a souhaité apporter une aide aussi concrète qu’immédiate aux victimes et témoins de violences en mettant à disposition un numéro vert unique en Saône et Loire (0800 800 071), joignable 24h/24h et 7 jours sur 7.

Derrière cette porte d’entrée incontournable, la force du dispositif réside en sa capacité à mobiliser un groupe pluridisciplinaire de partenaires spécialisés et compétents.

Ainsi organisé, le réseau VIF chalonnais peut assurer une prise en charge plus efficace des victimes mais aussi une meilleure lisibilité de leurs droits et des relais capables de leur venir en aide (travailleurs sociaux, associations d’hébergement et d’aide aux victimes, conseils juridiques…).

Dans l’esprit d’efficacité de son réseau, la Ville de Chalon a récemment recruté une intervenante sociale chargée de sa coordination. Premier maillon d’une longue chaîne, elle officie dans les locaux de la Ville et au commissariat de Chalon où sa présence, à raison de quatre demi-journées par semaine, a marqué un changement important dans l’appréhension des violences intrafamiliales. En effectuant le lien entre judiciaire et social, la coordinatrice du réseau assure la rapidité de la prise en charge.

Au quotidien, le réseau s’organise également autour d’un ensemble d’outils pratiques comme la mise à disposition d’un logement d’urgence aménagé et sécurisé à l’attention des victimes.

Des pistes de développement et d’amélioration sont en réflexion comme un deuxième logement d’urgence ou une extension du réseau.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche