Chalon sur Saône

Portrait de Vivien Saulnier, médaille d’Or Bourgogne-Franche-Comté de Cross-Country en Sport Adapté, et médaillé de Bronze aux Championnats de France

Aujourd’hui, c’est un sportif du Sport Adapté qu’info-chalon.com met à l’honneur, Vivien Saulnier médaille d’Or Bourgogne-Franche-Comté de Cross-Country en Sport Adapté (il y a un mois), et médaillé de Bronze aux Championnats de France (en mars dernier à Cholet).

Vivien, âgé de 32 ans, issu d’une famille de trois enfants est autonome est réside seul dans son appartement. Bénévole comme Secrétaire Général de Chalon-Sport-Adapté, ce sportif d’une grande générosité est à la recherche d’un emploi dans la maintenance informatique: il n’hésite pas à le dire ouvertement: « Même si j’ai parfois un petit côté pragmatique, je suis quelqu’un de positif qui n’hésite pas à se lever tous les matins de bonne heure afin de consulter les offres d’emplois et les bons plans. Car j’y crois, j’ai la hargne et je suis un battant, comme lors de mes courses ! ».

Vivien Saulnier s’est confié à info-chalon.com :

Comment est née cette passion pour la course à pied ? « J’ai eu besoin d’un sport, dont la discipline me canalise, et où l’on peut se sentir progresser dans les performances de temps à autre ». 

A quel âge avez-vous réellement commencé à courir ? « Réellement depuis 2012, donc à l’âge de 27 ans ! ».  

Quel Club représentez-vous, et quel entraîneur vous accompagne, du début jusqu’à présent ? « Je représente le Grand Chalon Athlétisme et Chalon Sport Adapté, Jean Claude Scalogna m’a coaché depuis le début, même si d’autres entraîneurs comme Ahmed, Jocelyn, Cyril… m’ont aidé à progresser ».  

Vous représentez le Sport de Handicap, comment se passe votre intégration avec les autres coureurs du club ? « J’ai trouvé une excellente ambiance dans ce club d’athlétisme où mon handicap passe quasiment inaperçu, ce qui me revalorise, et m’aide un peu plus dans la vie de tous les jours. Je suis réellement intégré dans ce club et dans celui de Chalon sport Adapté dans lequel je pratique le bénévolat comme secrétaire ».

Augmentez-vous vos cadences d’entrainements avant les courses, si oui quelles sont t’elles ? « En plus des entraînements réguliers, il m’arrive de réajuster certaines phases d’entraînement en fonction d’une échéance et de l’objectif que je vise avec l’aide des coachs ! ».

Avez-vous des rites avant une course? « Pourquoi des rites ? Non pas vraiment, mis à part si c’est se souhaiter bonne course entre coureurs du même club! ».  

Comment gérez-vous votre trac avant le début d’une compétition ? « Dans ces instants de stress, il m’arrive parfois de faire quelques exercices de relaxation, respirations abdominales… ». 

Ecoutez-vous  de la musique pour vous détendre  avant une compétition, si oui quelle est votre playlist ? « Avant d’aller faire une compétition, il m’arrive d’écouter une playlist un peu pop-groove essentiellement moderne comme Offenbach ou Ed Sheeran, mais aussi un peu « Dance » comme Zara Larsson, Mike Perry, sans oublier aussi les Daft Punk ».   

Quels sont vos meilleurs souvenirs ? « L’obtention de mon permis de conduire et tous les diplômes que j’ai obtenu (Bac Pro PSPA et BEP Electrotechnique) ».

Vos meilleurs souvenirs sportifs ? Bien sûr la médaille de bronze aux championnats de France de Sport Adapté en 2017 à Cholet et aussi, il y a un peu plus d’un mois,  la médaille d’Or sur la Région Bourgogne-Franche-Comté ».

Quelles sont vos plus belles rencontres ? « Sans hésitation Hervé Carlet et Jean Claude Scalogna !

Pourquoi, que représentent-ils pour vous ? « Hervé est un très bon président, un bon infirmier, il est toujours à mon écoute. Quant à Jean Claude Scalognia, c’est un coach au grand cœur ! ».   

Quel est votre pire souvenir ? Quand j’ai appelé Jean Maurice Maréchal, Président du CDSA (Comité Départemental du Sport Adapté), pour l’informer de mon podium au Championnat de France, j’ai été très déçu car non seulement il ne m’a pas essentiellement félicité, mais il s’est contenté de me parler du travail que j’avais à faire le lundi en tant que salarié ».

Quelles sont les personnes qui vous soutiennent et que vous aimeriez remercier ? « Je tiens à remercier le Club de Sport Adapté, et son président Hervé Carlet, qui me soutiennent depuis le départ. Mais aussi le Club du Grand Chalon Athlétisme qui est avec moi depuis trois ans, soit de la base, jusqu’aux plus hautes instances. J’aimerais au passage remercier mes 3 anciens collègues du CDSA 71, Marie Pierre Ravet, Julie Brayard et Gaetan Jeudy, tous diplômés « Profs de Sport » pour leurs mini-conseils donnés bien en amont des Championnats de France. Remercier également Alain Bleich-Retivat pour ses conseils avisés au niveau du Cross Adapté. Bien sûr mes proches qui m’encouragent depuis le début, sans oublier, mes proches amis et de vieilles connaissances qui ne font pas état d’âme de cette différence ! ».            

Vos projets ? « Retrouver du travail dans le milieu de la maintenance informatique ! Avoir la possibilité de financer l’achat d’une voiture. Devenir Champion de France ou de faire un nouveau podium aux Championnats de France de cross FFSA qui vont se dérouler à Chalon-sur-Saône en 2018, même si je sais que tout peut arriver, le meilleur comme le pire ! ».

Le vœu que vous voudriez exaucer? « Je souhaite un monde plus solidaire, moins violent où l’écologie aurait sa place ! ».

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche