Chalon sur Saône

Salle comble pour la jeune et talentueuse danseuse et pianiste du Conservatoire du Grand Chalon

Laura Buisson exécute, avec le spectacle "Impromptu pour un envol", une danse de toute beauté s'inspirant de la gestuelle de grands échassiers : les Grues du Japon. Découvrez les impressions de l'interprète...

Migrant de la danse au piano, cette interprète qui a, à n'en pas douter, un bel avenir devant elle, a séduit le public de l'Auditorium venu nombreux vendredi 12 janvier. "Impromptu pour un envol" a également pour fil conducteur Schubert. Cette création, qui réunit Philippe Cheloudiakoff, Laura Buisson, tous deux ayant oeuvré à la conception et à la chorégraphie de ce joli moment onirique et poétique, et Robert Llorca à la création musicale, a accueilli en 1re partie le très renommé quatuor Diotima, spécialiste du compositeur romantique viennois, rejoint pour l'occasion par Nicolas Nageotte et Annabelle Meunier. Intégrant également bandes-son et vidéos, cette production du Conservatoire du Grand Chalon, en coréalisation avec l'Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône, est une invitation au voyage qui ne laisse pas, de par son univers très esthétique, le spectateur indifférent. Cette très belle soirée qui a fini sous de très chaleureux applaudissements.
 
"Pour tout vous dire, j'avais énormément le trac avant de rentrer sur scène. Mais heureusement, le plaisir a très rapidement pris le dessus. Je me suis régalée! J'ai été très émue quand je me suis aperçue que nous étions arrivés à la fin de notre voyage: notre première création qui voyait enfin le jour! Malgré le tulle, j'ai ressenti une réelle attention de la part du public. J'espère l'avoir fait voyager comme il le fallait! En tout cas, c'était un merveilleux moment, je suis très heureuse et j'espère renouveler l'expérience !", nous a confié Laura Buisson.
 
SBR

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche