Chalon sur Saône

Etre toujours des acteurs de mémoire

Ce samedi 27 janvier 2018 s’est déroulée la commémoration de l’Holocauste au monument de la Déportation, avenue De Lattre de Tassigny à Chalon-sur-Saône.

Instants de recueillement mais surtout instant de Mémoire, évoqué par Mr Serge Rosinoff, président de la Communauté Israélite de Chalon-sur-Saône (ACI).

Des paroles fortes en direction de toutes les générations dont le devoir primordial est d’être toujours des acteurs de mémoire : « Rien ne s’efface … et au-delà des horreurs importent les morts. » a écrit Madame Simone Veil.

Dans les paroles de ce jour commémoratif, Serge Rosinoff a surtout attiré l’attention « sur la folie de ce radicalisme raciste, anti-occidental, anti-chrétien, anti-humanité de membres d’une religion dont l’idéal de paix a été dévoyé. »
Mais surtout de souligner que les derniers survivants de l’Holocauste disparaissent, laissant place à l’histoire et la voix impersonnelle des érudits. Il appartient donc aux générations d’aujourd’hui et à celles qui feront demain, de veiller et de garder « la Mémoire », c’est un devoir et une prévention pour l’avenir.

« Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde par l’oubli. » a écrit Elis Wiesel. Il est donc indispensable d’avoir ce devoir de mémoire au regard de tous ceux, et quels que soient les conflits, sont morts pour que notre liberté soit vivante aujourd’hui. Cela s’appelle aussi du RESPECT pour l’humanité toute entière. Il serait bon de toujours l’avoir en mémoire.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche