Chalon sur Saône

Fermetures de classes et Réseau d’éducation prioritaire : Gilles Platret interpelle l’Etat

Dans deux courriers adressés ce jour, respectivement à la Rectrice de l’Académie de Dijon et à l’Inspecteur d’Académie, Gilles Platret, Maire de Chalon-sur-Saône, a fait part de sa forte préoccupation sur la réforme envisagée de modification de la carte scolaire pour 2018.

Communiqué de presse

Une fermeture de classe est annoncée à l école « Rives de Saône » tandis que l’ouverture d’une classe supplémentaire à l’école Laennec semble compromise. De plus, les écoles placées en R.E.P (Réseau d’Education Prioritaire) semblent menacées de perdre leur statut.

Les écoles Pauline Kergomard et St-Exupéry pourraient sortir de ce dispositif qui apporte moyens supplémentaires avec des classes moins chargées ce qui est totalement incohérent du fait du classement du quartier des Près-St-Jean en quartier prioritaire de la Ville. 

Enfin, Gilles Platret a plaidé pour que l’école des Aubépins, pourtant classée en Quartier de la Politique de la Ville, puisse bénéficier d’un classement R.E.P.

Ces incohérences entre les différentes cartes, Politique de la Ville et scolaire, entraînent sur le terrain incompréhension, inégalités et difficultés pour le corps enseignant et les familles, et la nouvelle carte scolaire prévue pour la rentrée 2018 ajoute encore à cette incohérence. 

Il est à craindre que ces fermetures de classes et ces changements de statut d’école soient la conséquence du dédoublement des classes de CP en zone REP+, idée intéressante en soi, mais dont les conséquences seraient dramatiques si pour la mettre en œuvre, le Gouvernement déshabillait certains territoires pour en doter d’autres. 

Gilles Platret veut ainsi rappeler son attachement à la qualité des services scolaires pour tous, au bien-être des élèves de la ville et à la nécessaire équité qu’il doit y avoir entre les territoires.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche