Chalon sur Saône

Concert du Grand Symphonique au Conservatoire du Grand Chalon, tout simplement grandiose !

Ovationnés, félicités comme il se doit, Philippe Cambreling et ses musiciens ont une nouvelle fois conquis le public!

Il est vingt-deux heure quinze lorsque le concert se termine et que le hall du Conservatoire se remplit. Le public ravi attend une seconde fois les musiciens et leur Chef d’orchestre afin de les féliciter de nouveau. « Formidable », « extraordinaire », « génial », « c’était trop bien »… les compliments ne manquaient pas en direction de Philippe Cambreling et de ses musiciens.

Ce concert exceptionnel a eu lieu jeudi soir à 20 heures, à la salle de l’Auditorium du Conservatoire du Grand Chalon dans une salle pleine comme un œuf. Les premiers musiciens arrivent, règlent leurs instruments, à l’arrivée de  Philippe Cambreling, immédiatement, l’orchestre se lève.

Après des salutations, la baguette du chef d’orchestre s’agite, l’orchestre joue « Giaccomo Rossini » (Ouverture de Semiramis),  le public sait alors qu’il va passer deux heures de réel bonheur.

Grand moment dans l’auditorium également, quand la jeune prodige Joanna Ohlmann du Conservatoire de Lyon vient jouer à la Harpe la pièce de Philippe Hersant « Le tombeau de virgile pour harpe et orchestre » avec l’accompagnement musical du Grand Symphonique.

Si l’entracte est de courte durée, elle permet de repositionner quelques pupitres pour ajouter de nouveaux musiciens pour cette seconde partie. Le retour du Grand Symphonique se fait une nouvelle fois sous les applaudissements. Tout le monde est dans l’attente du « Maestro». L’homme arrive, sûr de lui, les applaudissements sont nourris ! L’homme esquisse un salut courtois, il est déjà très concentré pour que cette soirée se termine en beauté.

La première pièce de Maurice Ravel « Valses Nobles et sentimentales » glisse parfaitement et le final peut donc arriver. Et quel final ! Georges Gershwin « Un américain à Paris », magistralement interprété, les musiciens et Philippe Cambreling ont gagné les cœurs des chalonnais et grands chalonnais comme toujours. Tour à tour, le chef d’orchestre n’oublie pas de remercier personnellement ses musiciens en fin de concert.

Mais ovationné par un public en liesse, les musiciens ne peuvent plus quitter la scène, ils doivent à nouveau rejouer le dernier morceau.

Lors de cette soirée, on notait la présence de Robert Llorca , Directeur  du Conservatoire du Grand chalon.

Le photo reportage info-chalon.com

J.P.B

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche