Chalon sur Saône

ANGIOPLASTIE A CHALON SUR SAONE - "Le combat continue" pour Gilles Platret

La ministre de la Santé n’a pas voulu statuer avant le délai du 8 février sur le recours que le centre hospitalier de Chalon-sur-Saône avait porté jusqu’à elle pour contester le refus de l’agence régionale de santé d’accorder à Chalon et à tout le nord du département de Saône-et-Loire l’angioplastie–coronarographie dont le besoin est avéré.

 
Je regrette infiniment cette absence de décision, qui vaut rejet implicite sans même avoir le courage d’une expression franche et sincère.

 
Il est bien évident que cet épisode, pas plus qu’il ne satisfait le besoin de santé de notre population, n’est nullement de nature à affaiblir notre mobilisation, mais bien au contraire à la renforcer. 


J’ai rencontré des ce matin le président de la commission médicale d’établissement du centre hospitalier de Chalon, ainsi que sa directrice.

 
L’hypothèse d’un recours contentieux contre la décision de refus qui nous a été opposée a très explicitement été évoquée. Mais d’autres actions sont possibles, notamment en direction de l’agence régionale de santé.

 
Il est bien évident que, face a un besoin de santé avéré, alors que la population de notre territoire n’est pas traitée équitablement par rapport à d’autres populations de Bourgogne Franche-Comté, nous ne renoncerons jamais à nous battre afin d’obtenir, non pas une faveur, mais l’expression de la justice sanitaire.

 

 

 

 

Communiqué de Gilles PLATRET
Maire de Chalon-sur-Saône

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche