Châtenoy le Royal

SNDGCT, le syndicat professionnel en liaison nécessaire avec les élus

Le Syndicat National des Directeurs Généraux de Collectivités Territoriales (SNDGCT), dont celui de la Région Bourgogne, se place comme un levier, une borne d’alerte entre les élus et les évolutions administratives et réglementaires.

Le SNDGCT c’est quelque 3600 adhérents sur le territoire Métropolitain et d’Outre-mer. Il est un acteur reconnu auprès des pouvoirs publics s’agissant de traiter les évolutions législatives et réglementaires touchant à l’organisation territoriale de la République. Une organisation structurée au niveau départemental, régional et bien évidemment national.

A ce titre la structure régionale Bourgogne, présidée par Marie-Laure Brochot, Directrice Générale des Services pour la commune de Châtenoy-le-Royal, s’est réunie sur la commune afin d’évoquer quelques points inhérents au fonctionnement du Syndicat régional, mais aussi pour entendre une intervention d’une représentante de la Mutuelle Nationale Territoriale en liaison avec un thème particulier : les mobilités au sein de la Fonction publique.

Un sujet relativement sensible au regard des personnels territoriaux, pouvant être un levier de management pour les chefs de service ou avoir une certaine complexité au regard du profil des agents territoriaux, mais surtout de s’efforcé de créer des conditions favorables pour faciliter les mobilités entre des structures, ou la création de nouvelles, lorsque celles-ci se mettent en place ou par le transfert des compétences inter-structures.

Des axes de réflexion nécessaires pour éviter de bousculer le fonctionnement en place dans les collectivités territoriales (communes, communautés communes, etc…). Tout un ensemble que crée de la mobilité pouvant être une contraignante. Il appartient à l’encadrement d’y réfléchir pour une bonne gestion et une ouverture possible de carrière pour le personnel, tout en restant en coordination avec la décision politique des élus.

Une journée qui s’est terminée sur la présentation de la 5e Fleur de Châtenoy-le-Royal, au nom anglophone de Smart Flower, qui se nourrit des rayons du soleil de potron-minet au crépuscule !

JC Reynaud

Météo locale

Recherche

Mode et beauté