Châtenoy le Royal

Emotion et vigilance pour cette Journée Nationale de la Déportation

Il faut se souvenir d’un passé pas si lointain et être conscient de construire l’avenir d’un pays comme la France, c’est toute l’importance d’une telle journée dans le contexte actuel.

Deux monuments à Châtenoy-le-Royal, deux cérémonies du Souvenir pour cette Journée Nationale de la Déportation dont l’histoire pas si éloignée que l’on pourrait le penser, laisse des traces aujourd’hui et surtout attire l’attention encore plus fortement dans ces périodes troubles, très troubles que ce soient sur le front du Moyen Orient, en Extrême-Orient ou encore en Europe.

Personne ne peut rester insensible à ce qui s’est passé de par l’ignominie d’un homme, ce dont le Sénateur-Maire de Châtenoy-le-Royal, Marie Mercier, a pour la circonstance, rappelé toute la barbarie ayant découlé de cette dictature nazie. « L’alliance franco-allemande est le bras armé de la porte de l’Europe et il nous appartient à tous d’être vigilant face à ce qui peut être préjudiciable à la richesse de la personne humaine. »

Une intervention qui concluait le message de l'UNADIF (Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de disparus) lu par Madame Michelin, fille de déportés: « Cette célébration n’est pas uniquement tournée vers l’histoire mais vers notre présent et notre avenir. La dénonciation du nazisme n’a de sens que si elle s’accompagne d’un combat acharné, sans la moindre compromission, contre les formes actuelles de résurgence de cette idéologie de mort. Soyons vigilant face à la montée du nationalisme, de la xénophobie, du racisme et de l’antisémitisme, au déchaînement de fanatismes politiques ou religieux et à la fréquente remise en cause des principes du droit et de la démocratie. Il faut donner son plein sens à la devise de la République : Liberté, Égalité, Fraternité. » Un message qui entre dans le courant de l’histoire d’aujourd’hui et qui a sans doute été bien compris par le peu de public présent à cette commémoration.

On notait la présence des Conseillers Départementaux, Isabelle Dechaume et Vincent Bergeret qui ont déposé une gerbe au nom du Conseil Départemental, Marie Mercier, Sénateur Maire de Châtenoy-le-Royal, des conseillers municipaux, des présidents d’association, un représentant de la Gendarmerie Nationale. Une cérémonie ponctuée musicalement par l’Harmonie Banda de Châtenoy-le-Royal.

Un vin d’Honneur était servi dans la salle Rameau à l’issue de la cérémonie.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche