Châtenoy le Royal

L’Appel du 18 juin pour conserver nos propres valeurs

Il y a 77 ans le Général de Gaulle lançait son appel le 18 juin 1940 dont il est bon de se souvenir et de commémorer cet Appel historique car et avec le sacrifice de milliers d’hommes de France et d’ailleurs, la France et l’Europe ont pu retrouver leur liberté, celle qui est présente encore aujourd’hui et qu’il faut conserver : « avec nos propres valeurs pour la défense d’une certaine idée de la France; » précisera Madame le Sénateur-Maire devant le Monument aux Morts de la rue du Bourg.

Cet Appel ouvrira les portes à celles et à ceux qui ont voulu redonner un sens au mot Liberté en se ralliant à ce qui sera la France Libre. En effet l’histoire retiendra les paroles de réconfort et de courage, que celui qui fut ce grand chef de guerre, en direction des Français soucieux de combattre le nazisme barbare et envahisseur.

Les châtenoyens (peu nombreux en ce jour ensoleillé) ont voulu se souvenir de cet Appel historique. Madame le Sénateur-Maire, Marie Mercier, accompagnée de son Conseil municipal et entourée du Conseiller départemental Vincent Bergeret, d’un représentant de la Police Nationale, du président de la FNACA Jean-Marie Moutier, de présidents d’associations et de deux jeunes châtenoyens lesquels ont lu cet Appel émouvant ou de toute évidence la devise de notre pays : Liberté, Egalité et Fraternité, revêtait tout son sens.

Vibrant hommage de liberté souligné par les musiciens de l’Harmonie-Banda de Châtenoy-le-Royal en présence des porte-drapeaux, les deux frères, Jean-Jacques et Yannick Breton, qui ont rendu les Honneurs.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche