Châtenoy le Royal

Qui pour prendre la succession de Marie Mercier?

C'est l'heure de la grande décision face au non-cumul des mandats.

Au lendemain des élections sénatoriales partielles, Marie Mercier, Sénateur-maire de Châtenoy le Royal a désormais une trentaine de jours pour se mettre en conformité avec la loi sur le non-cumul des mandats pour les parlementaires. Ayant pris la place de Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon suite à sa condamnation, Marie Mercier va devoir rendre les clés de sa mairie tout en restant conseillère municipale de Châtenoy le Royal. Un choix qui lui permettra de siéger toujours au conseil communautaire du Grand Chalon en tant que simple conseillère puique là aussi elle devra mettre un terme à ses fonctions de Vice-Présidente. C'est dire que c'est l'heure des chaises musicales tant à Châtenoy le Royal qu'au Grand Chalon. 

Du côté Châtenoyen, c'est bien le conseiller départemental, Vincent Bergeret qui tient la corde, même si régulièrement d'autres noms circulent tels ceux de Fabrice Rignon, l'adjoint en charge des finances ou celui de Roland Bertin, adjoint également. Officiellement, Marie Mercier, interrogée par info-chalon.com se refuse à tout commentaire sur le dossier (du moins pour le moment !) mais la décision ne devrait plus guère tardée compte tenu du calendrier imposé à la parlementaire. 

Du côté du Grand Chalon, là aussi, la décision de Marie Mercier, devrait avoir un impact. Toute l'idée étant que la commune de Châtenoy le Royal figure dans l'exécutif communautaire et là c'est une autre paire de manches avec les arbitrages internes. Une affaire à suivre de près même si Marie Mercier devrait de toute évidence continuer de siéger au sein du Conseil Communautaire en tant que simple conseillère. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche