Châtenoy le Royal

« Carton plein, un loto à la con » deux heures de vraie détente

Un spectacle théâtrale haut en couleurs, expressions et d'une belle interprétation par la Compagnie "Pièces et main d'oeuvre".

La Compagnie louhannaise « Pièces et main d’oeuvre » a véritablement transporté le public de la salle des fêtes dans deux heures de vraie détente, surtout de rires allant jusqu’au larmes tellement les jeux de mots, ajoutés aux maux, d’une association organisatrice d’un 50e loto, ont commencé sur le parvis de la salle des fêtes.

Une association présidée par une maitresse femme à poils (en manteau de vison) et à poignes à tel point que son secrétaire en perd un peu la boule (de loto); que les bénévoles, comme par hasard, n’étant pas natifs du village, donc pas écoutés quand il veulent donner des idées; une organisation qui a des failles parce que celle ou celui qui en était chargé à oublier; ou encore le choix des gens qui peuvent bénéficier ou non de l’organisation d’un voyage, etc, etc,…Ceux qui vivent la vie associative ont parfaitement reconnu ces signes et ces expressions.

Mais quand a cela s’ajoute un loto ou parfois les lots sont des lots « à la con », vous avez vite fait de comprendre que vous êtes dans le pur esprit d’un loto avec ses aventures burlesques. Un loto qui est le reflet d’une vie sociale qui remplit les salles, en hiver essentiellement, permettant à des gens de passer un bon moment et parfois de gagner tout et n’importe quoi.
Un fait de société bien résumé et surtout bien joué par cette Compagnie qui s’auto-produit et qui mérite d’être entendue et vue tellement elle a apporté un bon moment de vraie détente.

Ce n’est pas Madame le Sénateur-Maire Marie Mercier qui dira le contraire, laquelle était accompagnée de quelques élus châtenoyens, dont Patricia Fauchez, adjointe à la Culture et à l’origine de cette soirée très originale, donnant au passage un coup de pouce à ce théâtre qui fait rappeler à ce théâtre de Molière, allant de ville en ville et caricaturant un malade imaginaire, des femmes savantes et autres. Personnellement je me suis pris à imaginer cela, c’est peut-être la magie du théâtre quand il s’agit d’un vaudeville comme « Carton plein, un loto à la con ».

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche