Châtenoy le Royal

Faudrait-il prendre une autre orientation pour le Jumelage ?

Réuni en Assemblé Générale statutaire, le Comité de Jumelage voudrait obtenir plus de contacts avec sa ville jumelle de Béniganim ou lier d’autres contacts avec l’Espagne.

Bien évidemment l’on pourrait développer sur le déroulement d’une assemblée générale statutaire avec son rapport moral et d’activités voté à l’unanimité par les membres présents du Comité de Jumelage au président Philippe Martin. Donné quitus pour la bonne gestion comptable de la trésorière Françoise Reynaud et approuvé par les contrôleuses aux comptes Bernadette Chevalier et Françoise Richard. Somme toute le déroulement logique et normal que toute association saine doit présenter une fois par an à ses membres et au public, mais aussi à l’autorité municipale qui attribue des salles chauffées, éclairées et équipées et à qui il est normal de rendre compte. Tout ceci fut fait lors de cette assemblée générale en la présence de Monsieur le Maire, Vincent Bergeret, et des adjointes Pascale Lepers pour la vie associative et Patricia Fauchez, pour le Culture.

Ce qui est important également pour une association comme le Comité de Jumelage est de respecter son fondement premier : le jumelage avec sa ville jumelle qui est Beniganim dans la Province de Valencia. Sur ce point force est de constater que la liaison n’est pas facile, certes par la distance (1200 km et 11 heures de route effectives) mais aussi de par la volonté politique de la ville jumelle et l’organisation associative qui n’a rien de commun avec la structure française.

Au fil du temps, ce jumelage à plus de 20 ans de vie, il faut bien reconnaitre que la volonté espagnole de faire vivre le jumelage est faible et que celui-ci se maintient grâce à des dévoués volontaires d’origine … belge, c’est le paradoxe et comme souvent, c’est valable sur Châtenoy-le-Royal, si vous n’êtes pas du village et encore moins du pays, vous avez du mal à vous faire entendre et à faire passer vos idées, qui pourtant peuvent parfois donner un nouveau souffle à des équipes en place qui préfèrent rester sur des acquis qui s’essoufflent.

Certes le Comité de Jumelage vit sur Châtenoy-le-Royal avec sa pièce maitresse, le Marché de Noël les 2 et 3 décembre 2017 à la salle des fêtes ce qui lui permet, pour l’instant de ne pas avoir de subvention municipale à demander. Avec ses cours d’Espagnol les lundi et jeudi au Centre Prévert, sa participation active au Forum des Associations ou encore pour le prochain Festival de musique du samedi 26 mai 2018 organisé par la Banda Desperados.

Mais l’esprit du Jumelage se doit d’apporter un développement culturel et social entre deux pays, deux communes et pour les associations ou les scolaires respectifs. Pas facile mais pourtant d’autres communes environnantes vivent bien leur jumelage avec leurs jumeaux ou jumelles (le respect du genre ….).

Ne faudrait-il pas réfléchir sur une autre idée de jumelage ? Une question ouverte à toutes celles et à tous ceux qui souhaiteraient faire partie du Comité et apporter leurs idées nouvelles.

Une suggestion qui a attiré l’attention du maire et dans ses remerciements d’usage à féliciter le Comité de Jumelage pour sa forte intégration dans la vie de la commune : « Merci pour votre investissement et je vous souhaite une renaissance de l’association et de renouveler des liens avec l’Espagne et je suis sur que ce sera une réussite. »

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche