Châtenoy le Royal

L’Office Municipal des Sports fait le point

Assemblée générale statutaire sans grandes surprises mais un avis éclairé du président de l’OMS, Jean-Marc De Micheli.

Quand une association marche relativement bien il n’y a aucune raison d’avoir des inquiétudes quant à son devenir et c’est le cas de l’Office Municipal des Sports de Châtenoy-le-Royal.

Tout n’est pas sans complication, comme par exemple le fonctionnement du Centre Médico Sportif qui « survit » malgré cette loi un peu loufoque des visites médicales triennales, pas acceptée par toutes les fédérations sportives. Un CMS inquiet pour faire venir d’autres médecins du sport afin d’assurer les 250 visites médicales annuelles restantes. Il faut assurer la relève des praticiens qui veulent partir à la retraite. Déçu de voir un club quitter l’OMS par le choix compréhensible de ses dirigeants de pratiquer du volley-ball «loisir» l’empêche d’être affilier à la Fédération nationale.

C’est sans doute ce qui a fait porter réflexion au président Jean-Marc De Micheli sur le sport en France dont une conséquence des réductions budgétaires entraine ipso-facto un manque de financement pour le sport : « Il est indispensable de regarder loin devant et évoluer en allant sous de nouvelles formes de gouvernance. Force est de constater que les effectifs augmentent et les moyens ne sont plus en proportion. » a souligné le président.
Puis de continuer : « A Châtenoy-le-Royal il m’est difficile d’entendre des dirigeants refuser du monde ou décaler voir annuler des compétitions. Il faut être conscient aussi que le sport survit grâce aux bénévoles qui donnent encore plus à chaque fois. Il faut commencer à imaginer le sport comme une dynamique de l’avenir. » a conclu le président dans un rapport moral qui fait le point.
Avec une remarque de la quasi unanimité des responsables présents : le phénomène Grande Région (Bourgogne et Franche-Comté) coute plus chère dans l’organisation et les frais demandés par les Fédérations.

Il est vrai que Châtenoy-le-Royal se veut une ville sportive avec 1161 licenciés, dont 479 jeunes, au sein des désormais 10 clubs sportifs ( 11 avec l’UNSS du Collège Louis Aragon). Les résultats sont différents mais quelques-uns font briller les couleurs châtenoyennes sur le plan national ou international.

C’est pour cela que le maire, Vincent Bergeret, accompagné de Roland Bertin, premier adjoint; Pascale Lepers, adjointe à la vie associative; Henri Lombard, adjoint aux sports, a tenu à féliciter l’assistance : « Je sais que l’on peut compter sur vous pour votre exemplarité sportive. Je suis à votre écoute car à voir la saine gestion de vos finances, vous êtes une association sérieuse et efficace. »
Bien évidement le verre de l’amitié a conclu cette assemblée générale statutaire, l’occasion de se souhaiter réciproquement de bonnes fêtes de fin d’année.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche