Cinéma

« Grave » a remué les spectateurs de l’Axel à Chalon

« Grave » : les avis partagés des spectateurs Chalonnais à la sortie de la projection.

Grave, la première réalisation de Julia Ducournau, a remué les spectateurs de La bobine lundi 29 mai dernier. Et les avis sont des plus variés à la sortie de la projection de l’histoire de cette jeune étudiante en école vétérinaire, végétarienne, qui devient une autre lors d’un bizutage durant lequel on l’oblige à manger de la viande crue. Un film novateur, avec une histoire décapante, qui laisse à espérer de bonnes choses pour la suite de la carrière de la jeune scénariste-réalisatrice. Si la presse nationale est unanime sur la qualité du travail de Julia Ducournau, les spectateurs Chalonnais, eux, sont plutôt partagés.

 

Jean-Yves et son épouse Annick ne sont pas des spécialistes des films d’horreur et font confiance à La bobine pour le choix des films. Pour eux, si « le cadre est très réaliste et le film un peu éprouvant, on ne croit pas à l’histoire et on a plutôt une réaction de dégoût ; cependant l’actrice principale joue très bien. »

 

Chrystèle, qui n’aime pas les films d’horreur, est tout de même venue voir Grave car c’est une fidèle de La bobine : « Un peu gore tout de même, mais ça interroge sur qui on est, sur notre société, avec ses végans, végétariens, etc. C’est aussi une réflexion sur la transmission, un regard sur l’entrée dans le monde adulte, qui peut être très violente. Ca fait ressortir notre animosité. Il y a des images assez fortes. »

 

Anaïs est venue avec ses amis Fanny, Julie et Jean-François. « C’est une grosse claque ! On m’avait dit que c’était un super film mais il est parfait du début à la fin ! Les images et les comédiens sont supers. Ça n’est pas du tout un film fantastique, c’est réaliste. C’est un rapport de sang ; la relation entre les sœurs est juste », explique Anaïs. Une amie précise : « J’avais lu le synopsis, je n’avais pas vu d’extraits. Je pensais que ça allait être une histoire de cannibalisme. Je ne suis pas pour les films gores mais ce film, je le trouve juste ». Jean-François ajoute que « ça n’est pas la peur qui domine ». « C’est un film sur la famille ; ça va assez loin et c’est plutôt bien ».

 

M.B.

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche