Côte chalonnnaise

28e Rallye de Bourgogne Côte Chalonnaise : La passe de 13 pour Christophe Vaison ?

12 fois victorieux du Rallye de Bourgogne Côte Chalonnaise, Christophe Vaison réussira t'il la passe de 13, les 8 et 9 juillet prochains?

Pour tenter un record qui restera pour longtemps inégalé, voire inatteignable, le Creusotin s’aligne avec sa 206 WRC. Le Petit Prince de la Glisse espérait s’engager avec une Skoda Fabia R5, une arme fatale, mais la petite bombe se laisse désirer. 13, un chiffre porte bonheur, que ses adversaires auront en tête au départ de cette 28ème édition, doté d’un parcours sensiblement équivalent à celui de l’an dernier, (les spéciales seront visibles sur le site du rallye –ribcc.com- à compter de ce samedi 1er juillet).

Finale de la Coupe de France 2018 oblige, (organisée par la Ligue Bourgogne Franche Comté du Sport Automobile, le Président Demeuzois s’appuiera sur l’équipe de Philippe Protheau renforcée par de nombreux jeunes bénévoles), de nouveaux pilotes viennent cette année découvrir les routes de la Côte Chalonnaise, afin d’être au point pour l’an prochain.

6 pour un fauteuil

À commencer par une tête de série en la personne d’Éric Brunson, qui vient de s’adjuger une nouvelle fois le Rallye du Touquet, épreuve d’ouverture du Championnat de France sur sa Fiesta WRC. Le pilote du Calvados, deuxième des Vins-Mâcon en 2013, sur la troisième marche du podium du championnat de France 2011, se positionne pour la victoire à Chalon. Il en est de même pour Éric Cunin, (abandon ici en 2015), qui revient avec la ferme attention de retourner en Belgique, cette fois avec un succès en main. Son compatriote Laurent Mottet (5ème en 2016), s’installera aux commandes d’une Skoda Fabia WRC. Pour se joindre au quintet majeur, le Réunionnais Farouk Moullan prendra à nouveau le départ, samedi 8 juillet, à 9 h, depuis le Parc des Expositions de la cité de Nicéphore. Il pilotera comme l’an dernier une 307 préparée par Vaison Sport ! La bataille s’annonce de toute beauté entre les six équipages, sans oublier quelques régionaux, comme Guy Mottard (2ème en 2016) ou encore le Bressan Nicolas Roux sur Skoda Fabia R5. Il faudra surveiller le rapide pilote de « PH Sport » Philippe Greiffenberg au volant d’une DS3 R5, le Semurois Étienne Buhot (double vainqueur du rallye Dijon Côte-d’Or) dans le baquet d’une Ford Fiesta R5. De belles voitures, du beau monde, une météo annoncée estivale, la fête devrait être complète. Comme l’an dernier le regroupement se déroulera les deux jours place de l’Hôtel de ville, au cœur de la cité chalonnaise, entre 12 h et 14 h. Le Parc d’assistance revient à l’Aproport dans un décor industriel et vintage à la fois. Dimanche à l’issue de l’arrivée, sur le parking de la piscine, les rescapés comme lors des autres éditions, se présenteront face au public, toujours présent en très grand nombre.

Challenge R3T et VHC

Ce millésime 2017 accueille pour la deuxième fois la seconde manche française du « Clio R3T Alps Trophy », l’autre ayant pour cadre le Rallye du Mont-Blanc. Une opération mise au point par Renault Sport et qui se joue sur 2 pays, France et Suisse. Nos voisins helvètes accueillent cette épreuve de promotion par trois fois. Le vainqueur à l’issue des 5 manches disposera d’un volant officiel Renault Sport pour le Monte-Carlo 2018. Par ailleurs, et bien évidemment, en amont des « Modernes », les amoureux de belles et anciennes mécaniques se retrouveront au milieu du vignoble de la Côte Chalonnaise, pour le 7ème Rallye National VHC de Bourgogne. Ils ouvriront le bal 15 minutes avant que ne s’élance le Creusotin Christophe Vaison.

Sécurité et animation

En préambule à la compétition les reconnaissances se dérouleront le week-end du 1 et 2 juillet, le jeudi 6 et le vendredi 7. À ce sujet le Sous-Préfet de Chalon demande impérativement à ce que « les équipages respectent le code de la route pour la sécurité de tous et des riverains en premier. » Il met en garde les participants sur le fait que de nombreux contrôles seront effectués par la gendarmerie

Ajoutons que durant le rallye il est demandé impérativement aux spectateurs de respecter scrupuleusement les emplacements qui leurs sont réservés. La règle est simple, les zones publiques autorisées sont délimitées par de la rubalise verte. Partout ailleurs, c’est interdit !

Côté animation, la soirée « Bistrauto » du samedi soir avec dîner (bourguignon) aura pour thème les « années 80 ». Ouverte à tous, il est impératif de réserver sur : « bistrauto@orange.fr  »

Source : Jean-Philippe AURAY

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche