Elan Chalon

BASKET (Pro A) : Cameron Clark se confie avant le choc «Elan Chalon - Monaco»

En piste pour être élu MVP du mois de février, Cameron Clark nous a accordé une interview, juste avant le match au sommet du championnat de Pro A, dimanche, entre l'Elan Chalon et Monaco, le match de l'année qui se jouera à guichets fermés.

«John est comme mon frère... le joueur le plus travailleur avec qui je n’ai jamais joué».
Monaco ? «Jouer dur en attaque, être fort en défense»

 
 
Dimanche 18h30, l’Elan Chalon, actuel 2ème du classement reçoit l’AS Monaco. A quelques heures du choc de la 21ème journée de Pro A, creusot-infos vous fait rentrer dans l’atmosphère de la rencontre avec Cameron Clark.
Blessé début février après le match Elan/Cholet (11 février dernier), l’intérieur chalonnais est de retour en forme, en atteste son dernier match à Limoges (27 points). Il est d'ailleurs en piste pour être élu MVP du mois de février, après avoir l'été pour le mois de janvier.
Vous pouvez voter pour lui en cliquant ici.

Comment avez-vous vécu cette période durant votre blessure ? Ce match difficile contre l’ASVEL (Disneyland Leaders Cup) ?
Cameron Clark : «Ce match contre l’ASVEL, m’a beaucoup ennuyé. Lors de mes premiers aller-retours sur le parquet, j’ai senti que ça me tirait dans la cuisse. Je ne me sentais pas au mieux. C'est vrai que le jour d’avant, j’avais de meilleures sensations, j’avais vraiment envie d’aider mon équipe même si je n’étais pas à 100%».

Vos performances lors des trois derniers mois sont exceptionnelles ? Comment l’expliquez-vous ? Votre proximité avec John Roberson vous aide également ?
«Je veux jouer dur, être le plus agressif. Mais tout cela, c’est grâce à mes coéquipiers. Ils savent comment me trouver sur le terrain. Et en ce moment je mets les paniers. Le coach veut que je continue. Je me sens bien en ce moment, je continue d’être agressif.
Oui, John est comme mon frère. C’est une super personne. On se motive à chaque entraînement, on travaille ensemble quasiment à chaque fin de séance en plus. Il me dit de toujours continuer à travailler. J’apprends énormément à ses côtés. Il est certainement le joueur le plus travailleur avec qui je n’ai jamais joué. Cela m’aide beaucoup».

Comment abordez-vous ce match important contre Monaco ?
«Honnêtement, Monaco, je sais que ça va être un gros match, mais je ne veux pas y penser. Tu sais quand tu penses en boucle que ce sera un match différent, un gros match, tu te mets à faire des choses dont tu n’as pas l’habitude. Et pour moi, sur ce match, je veux continuer à faire ce que je sais faire et maîtrise. Jouer dur en attaque, être fort en défense. Je sais que le public va répondre présent. Il faudra que l’alchimie soit bonne entre nous. Ce sera un bon test, voir si on a progressé. Ce sera un bon match. On a des gars qui peuvent scorer, eux aussi, à nous de les stopper».
B.C.
(Photos Alain BOLLERY)

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche