Elan Chalon

P.O. FINALES MATCH 1 : L'Élan Chalon survole Strasbourg 89 à 75

Les chalonnais s'envolent en première période, les strasbourgeois restent cloués au sol

PLAYOFFS FINALES CHAMPIONNAT DE FRANCE MATCH 1

COLISÉE CHALON S/SAÖNE : 5000 personnes environ

ÉLAN CHALON 89 – STRASBOURG 75

(25-6, 25-20, 17-25, 22-24)

Arbitres : Nicolas Maestre, Jean-Charles Collin, Hugues Thepenier

Pour l’Élan Chalon : Lance Harris 27, John Roberson 18, Jérémy Nzeulie et Cameron Clark 13, Moustapha Fall 8, Ekene Ibekwe 7, Abdoulaye Loum 2, Gédéon Pitard 1. Entraineur : Jean-Denys Choulet

Pour Strasbourg : AJ Slaughter 17, Romeo Travis 11, Jaiteh 10, Jérémy Leloup et Pape Sy 9, Erik Murphy 8, Erving Walker 5, Matt Howard 4, Frank Ntilikina 2. Entraineur : Vincent Collet

Strasbourg s’est brûlé les ailes et a vu rouge ce mardi soir au Colisée ! Quasi 5000 personnes avaient enfilé les tee-shirts rouges qui les attendaient sur leurs sièges. Carton rouge pour les alsaciens dans le premier quart-temps se demandant ce qui leur arrivait face à l’Élan Chalon et sa défense, un Élan euphorique, marchant sur l’eau. Du coup Vincent Collet voyait rouge. Les cigognes n’arrivaient pas à prendre leur envol se trouvant clouées au sol avec ce 25 à 6 encaissé en dix minutes. Les Srasbourgeois étaient déjà dans le rouge. Strasbourg reprenait un peu de couleur dans le deuxième quart mais n’inquiètaient pas Chalon qui regagnait les vestiaires avec 24 points d’avance (50 à 26).

Avec une telle avance, le relâchement des Bourguignons dans le troisième quart-temps n’était pas préjudiciable pour autant (67 à 51). Même si Strasbourg terminait mieux cette rencontre, ceux-ci ne reviendront jamais au tableau d’affichage. L’Élan Chalon avait fait le travail et pris son envol en première période. Score final 89 à 75. L’Élan Chalon a débuté de la meilleure des façons ces finales de playoffs menant 1 à 0. Les 5000 supporters pouvaient laisser exploser leur joie et prenaient rendez-vous pour ce jeudi. Une victoire lors du match 2 mettrait les chalonnais dans une position favorable avant de se rendre à Strasbourg samedi pour le match 3.

HARRIS a survolé la rencontre!

ROBERSON au rendez-vous

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche