Epervans

Les résidents du Hameau Etoilé d'Epervans au centre de toutes les attentions

». Le premier concept pavillonnaire où la gastronomie s’invite dans un quartier dédié aux aînés. Un concept qui a déjà fait l’objet d’un reportage sur TF1, dans le journal de Jean-Pierre Pernault.

Inauguré en avril 2015, le Hameau Etoilé accueille quinze résidents, autonomes ou à mobilité réduite, seuls ou en couple, âgés de plus de 65 ans, dans un ensemble situé au cœur du village, à deux pas des commerces, de la mairie ou encore des pompiers, et comprenant onze maisons de type T2 et deux maisons de type T3. Pour ceux qui aiment jardiner un potager est mis à leur disposition. Mais surtout la résidence inclut une maison commune, où sont dispensés des cours de cuisine par les grands chefs de nos régions. Cédric Burtin, le chef étoilé du restaurant san-rémois « L’Amaryllis », a déjà testé les fourneaux. La venue de Thierry Marx, juré de l’émission « Top Chef » durant plusieurs années, est à l’étude.
Qui plus est, le CIFA Jean-Lameloise, faute de place sur le site mercuréen, a décidé d’y organiser, à partir de novembre prochain, une formation de commis de cuisine à l’intention de jeunes de plus de 25 ans en reconversion professionnelle. La formation durera six mois et regroupera une dizaine de stagiaires. La « pratique » sera dispensée sur les remarquables installations de la maison commune alors que la « théorie » sera étudiée dans une salle au dessus de la mairie, via internet, avec des enseignants à distance.
En ce premier samedi d’automne Eric Michoux et son équipe municipale ont convié les résidents ainsi que tous ceux qui ont participé à la réussite de ce beau projet à fêter ce trophée bien mérité. On remarquait aussi la présence de Jean-Paul Emorine, sénateur, Karine Plissonnier, première adjointe de Saint-Marcel, Marcel Chifflot, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Saône-et-Loire, et Gérard Baudot, directeur du CIFA Jean-Lameloise. Un moment de convivialité, qui a permis à Eric Michoux de remercier une fois encore les différents acteurs, et plus particulièrement la Semcoda et l’Atelier du Triangle.

Gabriel-Henri THEULOT

Météo locale

Recherche

Mode et beauté