Faits divers

Tribunal correctionnel de Chalon - L’évadé du Palais de Justice sera jugé le 10 avril prochain

Inscrite au rôle de l’audience de ce lundi, l’affaire de l’évadé du Palais de Justice de Chalon a été renvoyée au lundi 10 avril prochain à 15 heures.

Comme la loi lui autorisait, puisqu’il était jugé en comparution immédiate, Eric Baudier, poursuivi pour évasion, séquestration, extorsion et rébellion, a en effet sollicité un délai pour préparer sa défense. Habituellement dans ce genre de procédure le délai varie entre 2 et 6 semaines, mais comme ce Montcellien de 26 ans encourt pour la commission de ces faits une peine supérieure à 7 ans, l’ajournement pouvait se situer entre 2 et 4 mois.
Dans ses réquisitions le vice-procureur Charles Prost a réclamé le maintien en détention du prévenu. En raison de l’absence de garantie de représentation, pour éviter le renouvellement des faits et pour empêcher toute pression sur la principale victime. Dans sa plaidoirie Me Kadir Sarikan, conseil du mis en cause, a demandé une expertise psychiatrique de son client, afin d’avoir une vision globale du dossier. Expertise qui lui a été accordée par le Tribunal, qui a également décidé de maintenir le prévenu en détention.
Rappelons qu’Eric Baudier, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt, a défrayé vendredi dernier la chronique en s’échappant du Palais de Justice de Chalon, en sortant du bureau du procureur de la République, qui lui avait signifié son incarcération au centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand, pour y purger une peine d’1 an de prison infligée lundi 2 janvier 2017 par cette même juridiction pour toute une série de vols commis dans la semaine entre Noël et Jour de l’An dans la région montcellienne.

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche