Football Club Chalon

4ème journée de « Régional 1 » : FC Chalon 3 - Stade Auxerre 0

« Des chalonnais séduisants ! »

Le F.C Chalon recevait ce dimanche à 15 heures sur son terrain emblématique « Jean Pierre Adams », le Stade Auxerre, un sérieux prétendant à la montée. Les icaunais qui venaient de perdre contre le Snid à domicile (2/3) se devaient de récupérer des points. C’est donc une bête blessée qui venait en terre chalonnaise prête à tout pour réagir. Mais l’ogre chalonnais déçu de son résultat à Paray-le-Monial, a mis la bête à mort en deux phases : en début et fin de rencontre. Que s’est-il réellement passé ?

Résumé de la rencontre

Temps : Maussade et froid                 Terrain : Pelouse                  Conditions : bonnes            Affluence : 100    personnes

Carton jaune  pour FC Chalon : Berradi (63’)

Carton blanc pour Stade Auxerre : Abraham (73’)

Changements pour le FC Chalon : Desmoulin (blessure) par Moutaouakil (30’), Berradi par Janet (70') Sangaré par Pillot (87’)

Changements pour Stade Auxerre : Delagneau par Chatbi (46’), Tallandier par Boudraa (59’), Goux par Poulain (74').

Bon arbitrage de Monsieur Gwenael Martin assisté de Messieurs Charly Sangouard et Alexandre Dura, délégué du match : Bernard Pillot.

Ce sont des chalonnais revanchards et déterminés suite au  weekend dernier, qui sont entrés sur le terrain. Tous les ingrédients ont été mis en place par ce nouveau groupe qui s’est appuyé sur des valeurs footballistiques  essentielles : solidarité dans l’effort, collectif, réalisme, générosité et il fallait bien tout cela face à une valeureuse équipe du Stade Auxerre qui n’a jamais baissé les bras, bien au contraire!   

Résumé de la première mi-temps :

Dés l’entame du match, on sent que les chalonnais veulent démontrer qu’ils ont des valeurs autres que celles démontrées dernièrement à Paray. Chalon est dominateur sur les 15 premières minutes de jeu avec cette première action de Konté qui sert De Chanterac  dont la frappe tendue sous la barre sera détournée d’une belle parade par le portier icaunais Bolis (9’). Puis sur une multitude d’actions chalonnaises et un nouveau centre dans la surface, le ballon va être cafouillé par la défense Auxerroise, ballon qui revient dans les pieds de Desmoulin aux 25 mètres, qui enveloppe sa frappe d’un tir brossé du plat du pied, ballon lobé qui trompe Bolis avancé (FC Chalon 1 - Stade Auxerre 0, 12’). Après cette domination de début de partie, le FC Chalon va reculer, ce dont vont profiter les icaunais à deux reprises. Tout d’abord, sur l’aile gauche après une action très bien construite en phase de une-deux, l’auxerrois Abraham débordait côté gauche et servait idéalement Tallandier placé en retrait, qui se présentait seul aux 6 mètres face au portier chalonnais, mais sa frappe était superbement détournée par Fontaine au prix d’une belle parade (17’). Les icaunais qui vont remettre le couvert, avec un nouveau débordement côté gauche d’Abraham qui servait Guidou dans la surface, sa frappe était une nouvelle fois détournée par Fontaine (27’). Le reste de la mi-temps les icaunais vont faire une domination stérile, butant sur défense chalonnaise qui prenait le dessus à chaque fois.      

La mi-temps  est sifflée par l’arbitre sur le score de 1 à 0 pour le FC Chalon

Résumé deuxième mi-temps :

Pendant les 10 premières minutes de la seconde mi-temps, les deux équipes bien en place vont se neutraliser successivement et les nombreux coup-francs de part et d’autre ne donneront rien. La première action sérieuse sera chalonnaise avec un débordement de Sangaré sur son aile droite pour un centre tendu récupéré par Guénot dont le tir rase le poteau droit du portier icaunais (62’). Suite à une faute de Py sur le chalonnais De Chanterac, Chalon obtenait un bon coup franc à 25 mètres des buts auxerrois. Konte plaçait son ballon et envoyait un missile du gauche en direction de la lucarne droite de Bolis. Au prix d’une belle verticale, le gardien icaunais détournait le ballon du bout des doigts, ballon qui heurtait la barre transversale et remis en jeu (66’). Le Stade Auxerre va de nouveau pousser mais butera régulièrement sur une défense chalonnaise bien en place. Dominer n’est pas gagner, les auxerrois vont l’apprendre à leur dépend. Sur un débordement de Fantaccione sur le côté gauche, le Capitaine Chalonnais adresse un centre millimétré à Guénot qui en vieux briscard transforme son tir en lobe voyant le gardien avancer et se coucher (FC Chalon 2 - Stade Auxerre 0, 88’). Chalon qui a le vent en poupe en cette fin de rencontre, avec un nouveau débordement de Moutaouakil sur l’aile gauche, dont le centre est détourné par Guénot d’une tête décroisée, mais remis par le goal adverse à disposition de Berradi (de nouveau en jeu) qui concrétise l’action d’un plat du pied droit (FC Chalon 3 - Stade Auxerre 0, 90’). Le Stade Auxerre vexé qui va réagir sur un débordement côté gauche de Meriglier qui rentre dans la surface et dont la frappe dans un angle fermé trouve une nouvelle fois Fontaine (91’). Les arrêts de jeu ne donneront rien et la fin du match sera sifflée par l’arbitre sur la belle victoire  du FC Chalon 3 à 0.

Côté chalonnais, si toute l’équipe est à féliciter, on a aimé la prestation impériale de l’arrière garde chalonnaise, Papillon et Leblanc, Guénot et Berradi courageux et bons finisseurs, mais trois  joueurs méritent des éloges, Fontaine, qui a gardé la forteresse chalonnaise inviolée, réalisant  de beaux arrêts et propre dans ses interventions, Fantaccione, capitaine valeureux qui sur son aile gauche a été intraitable et à l’origine du 2ème but et Konte en milieu de terrain dont l’abattement fût impressionnant. Côté auxerrois, il y a de la qualité avec les joeurs Py, Tallandier, Goux, Guidou et Boudraa.     

Réaction recueillie par infochalon.com :

Sylvain Ducloux, Entraîneur du FC Chalon : « C’est une victoire qui fait du bien pour tout le monde joueurs, dirigeants, supporters ! Pour moi,  cela reste un match abouti, avec un 1er gros quart d’heure où l’on concrétise une action en but. Après ce temps fort, il fallait accepter les temps faibles face à une très bonne équipe du Stade Auxerre, ce que l’on n’avait pas fait à Paray-le-Monial. Temps fort où l’on concrétise et temps faible où l’on maitrise même s’il est vrai que notre gardien a réussi deux beaux arrêts. Ensuite, on s’attendait à une réaction de leur part, surtout en début de deuxième mi-temps. Elle était là sans vraiment être là. J’ai juste un petit regret, c’est que l’on n’ait pas joué plus juste dans les ballons récupérés à mi-terrain. Il y avait des beaux coups à jouer et de bonnes situations à concrétiser avant notre deuxième but. Cela nous aurait permis de nous mettre à l’abri avant. Maintenant, je vais être honnête, si on m’avait dit avant le match « Tu vas battre le Stade Auxerre 3 à 0, j’aurai signé des deux mains. Alors bravo aux garçons d’avoir rectifié le tir par rapport à Paray-le-Monial, car on restait sur un sentiment de frustration d’avoir mené 1 à 0 à  la mi-temps et d’avoir perdu ensuite!».

J.P.B

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche