Croc’Nature Chalon : Une référence du Bio qui vous propose des fruits et légumes à des prix abordables !

Annonces

Sem Val de Bourgogne : A vendre, terrains à bâtir à MERCUREY, à partir de 40 500 €.

Bourgogne Miroiterie Fermetures : le spécialiste de vos menuiseries ALU / PVC sur mesure !

Les écoliers givrotins ont chaussé leurs bottes de sept lieues pour se rallier à la cause du Téléthon

Malgré des conditions atmosphériques fort peu enclines à leur faciliter la tâche –comme si cela ne suffisait pas !-ce vendredi après-midi au complexe sportif de Givry, les enfants ont quand même pris courageusement les jambes à leur cou, ou alors simplement marché en cas de non-compatibilité, afin de négocier au mieux le Téléthon scolaire qu’ils devaient gravir à la force du jarret et à grandes enjambées si acceptation par leur organisme.

L'opposition municipale aurait obtenu des excuses de la part du maire

Sur le fondement du règlement intérieur du conseil municipal, les groupes politiques peuvent à la fin de chaque séance poser des questions orales, sous réserve d'avoir préalablement rempli certains conditions de formes et de délais. Il s'agit d'un des nombreux "droits de l'opposition" et qui, généralement, s'exerce sans difficultés majeures. Lors du dernier conseil municipal de Givry, toutefois...

Un conseil municipal rondement mené

Lors du dernier conseil municipal de Givry, 20 points étaient à l’ordre du jour. Sous la houlette de Juliette Métenier-Dupont, maire de la commune, ceux-ci ont finalement assez vite été traités, la séance du conseil ayant duré moins de deux heures.

Cérémonie de la Sainte-Barbe : des pompiers en tension opérationnelle, à Givry comme dans toute la France

Samedi, à Givry, c’était jour de fête pour les pompiers. En effet, c’était la Sainte-Barbe. Eric Lamy, chef du Centre de secours et d’incendie de Givry, suivi par Thierry Vuillemin, président de l’Union départementale de Saône-et-Loire et chef du centre de Chalon, n’en ont pas moins rappelé à tous une certaine réalité, pas toujours rose.

Année faste pour Acrogivry, qui a fait sauter le verrou de son record de fréquentation !

En activité à partir du 1er avril dernier pour son quinzième exercice, et fermé pour cause de saison hivernale le 4 novembre, le parc Acrogivry, l’un des quatre du département à se mouvoir dans les mêmes eaux, a nagé dans l’allégresse en 2017, puisqu’il a authentifié un niveau jamais atteint en termes d’entrées ! Certes, il est coutumier du fait, mais de là à faire ce qu’il a fait : quelque 41.500 personnes (dont la doyenne, âgée de 86 printemps !)…contre 35.500 en 2016 ! De toute évidence il n’y a pas eu besoin de la photo-finish pour départager les deux scores. Quand sera-t-il stoppé dans son irrésistible ascension ? Nul ne sait…

« Une prise d’armes courte et carrée »

Le major Philippe Leclerc ayant fait valoir ses droits à la retraite, il lui fallait un successeur. Ce dernier, David Quevy-Lefevre a été officiellement investi ce matin, dans l’enceinte de la gendarmerie de Givry.

A Givry les stages de sculpture font désormais partie du passé...

Près d’une décennie après avoir donné du grain à moudre aux créateurs de tout poil afin qu’ils entament un pas de deux avec la matière brute pour en faire quelque chose d’artistiquement et personnellement valorisant, ciseau et marteau en main, les stages de sculpture organisés par la Givrotine Yolande Arnal sont stoppés brutalement. Contre le gré de l’instigatrice, et irrémédiablement au plan local. Elle s’en explique, en revenant également sur les grandes heures de cette période dorée.

2 816 randonneurs ont fait avancer le « Rêve de Marie »

Qu’ils soient passionnés de randonnées, professeurs, chercheurs, médecins, ou inconnus touchés par cette noble cause, 2 816 personnes étaient réunies le dimanche 10 septembre à Givry pour « le Rêve de Marie ». Entre amis, en famille ou seul, ils ont parcouru six, douze ou vingt kilomètres dans les vignes givrotines. L’objectif était multiple : rendre hommage à Marie, adolescente pétillante décédée d’un lymphome lymphoblastique il y a un an, sensibiliser au cancer pédiatrique, et récolter des fonds pour la recherche. Pari gagné : dans une ambiance conviviale, la première édition fut un succès.