Givry

Musicaves de Givry 2017 – Samedi soir, en fin de soirée, au domaine Thénard, on avait le choix entre danser et…danser

A Givry, samedi soir, les musicavistes pouvaient assister à trois concerts. Retour sur l’électrochoc d’Idiotape.

C’est typiquement le genre de concert, si vous avez un pacemaker, qu’il vaut mieux éviter. En effet, les Sud-coréens d’Idiotape, malgré leurs airs calmes, se révèlent, une fois sur scène, complètement déchaînés. Et si en plus vous les flanquez d’un ingé-son qu’ils connaissent bien, ce qui était le cas samedi soir, ils se lâchent. C’est plus de l’électro, c’est de l’électrochoc. Et, à ce stade, les options ne sont pas légion : soit danser, comme le recommandait la fourmi à la cigale dans la fable, soit…danser.

Samuel Bon

(Photos : Samuel Bon & M.B.)

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche