Givry

A Givry, "Le Rêve de Marie", un rendez-vous pour faire progresser la recherche

On ne le sait que trop peu : le cancer est la première cause de mortalité par maladie chez les enfants. Chaque année, en France, 500 en meurent. Pourtant moins de 3% des fonds sont dédiés à la recherche sur les cancers pédiatriques. Le développement des nouveaux traitements chez l’enfant et l’adolescent se fait essentiellement avec l’aide de donateurs. C’est ce constat que les organisateurs de la randonnée « le rêve de Marie » souhaitent révéler au plus grand nombre. Par volonté de soutenir la recherche et pour que « plus aucun enfant ne meurt d’un cancer », les bénéfices de cette journée pédestre seront reversés à une équipe du centre de recherche Léon Bérard à Lyon.

Les enfants apparaissent comme les grands oubliés du système de recherche de lutte contre le cancer, principalement orienté vers les adultes. Face au manque de moyens pour étendre et approfondir les investigations en matière de recherche, les progrès réalisés sur le marché du traitement des cancers pédiatriques restent insuffisants. Et les médicaments, mal adaptés. Leucémie, Lymphôme, Neuroblastome, Médulloblastome, quelques noms parmi une soixantaine d’autres plus ou moins connus. Chaque cancer est différent, d’une autre nature que ceux qui frappent les adultes et nécessite un remède particulier.  

Pour que les enfants ne soient plus les oubliés de la recherche

 

Conjoncture sans solution ? Les malades de moins de 18 ans en sont-ils réduits à n’être que les victimes impuissantes de leur cancer à cause d’un manque de financement ?

Si chacun prend conscience de la nécessité d’obtenir des fonds pour les centres de recherche, les hôpitaux et associations qui œuvrent pour la recherche des cancers pédiatriques, l’avancée sera considérable. Le milieu médical pourra obtenir davantage de données sur l’origine des maladies. Et les enfants bénéficieront de soins adaptés.

La solution ? C’est vous !

Par un don, même minime, par une main tendue en offrant des services au sein d’associations bénévoles, chacun peut contribuer à la rémission et guérison des enfants malades. En additionnant de petits pas, les grands chemins se construisent.

La randonnée « le Rêve de Marie » s’affiche comme un rendez-vous immanquable pour faire progresser la recherche. L’intégralité des bénéfices réalisés durant cette journée du 10 Septembre à Givry sera reversée à l’équipe du « Dr Mathieu Gabut du centre de recherche de Léon Bérard de Lyon ». En l’hommage de Marie Garopin, jeune adolescente pétillante à qui le cancer a enlevé la vie l’année dernière, la somme récoltée lors de cet événement permettra aux spécialistes d’enquêter sur les cancers pédiatriques et peut-être d’en trouver des traitements efficients. Et cela, pour des millions d’enfants, c’est un grand pas.

                                                                  Marylou Czaplicki

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche