Givry

Phase 1 terminée à Givry avec le réaménagement du centre bourg

Rue de Beaune, rue de la République, Place de la Halle... les travaux du coeur de Givry ont été inaugurés en grandes pompes.

C'est un changement complet de physionomie de la commune de Givry qui est en cours depuis 2014 et l'inauguration de la fin de cette première phase de travaux était très attendue. En présence du Sous-Préfet de l'arrondissement de Chalon sur Saône, de Rémy Rebeyrotte - député de la circonscription, Nisrine Zaïbi - Conseillère régionale, Sébastien Martin - Président du Grand Chalon et 1er Vice-Président du Conseil départemental de Saône et Loire, Dominique Lanoiselet - conseillère départementale, des élus locaux et voisins, Juliette Méténier a procédé à ce grand moment Givrotin. 

Attendu parce que le début de la réflexion remonte à l'automne 2015 avec les premières réflexions posées sur la table puis le lancement "d'un concours d'intentions architecturales et paysagères pour lequel 31 groupements d'architectes, d'urbanistes, de paysagistes ont répondu" a précisé le maire de Givry. Un vaste projet qui a terme modifie complètement le visage de Givry a été mené avec une dernière étape qui devrait se situer en 2019. 5 mois de travaux ont été nécessaires pour venir à bout de ce chantier mené par Pascal Guinot pour le terrassement, Idverde pour les pierres et les plantations et Sol pour tous les bétons qualitatifs.

Juliette Méténier a tenu à rappeler le subventionnement à hauteur de 72,35 % sur cette première tranche de près d'un million d'euros, saluant au passage l'Etat avec l'apport de 285 000 euros, Marie Mercier à hauteur de 10 000 euros par le biais de l'enveloppe parlementaire, la région Bourgogne-Franche Comté avec 200 000 euros au travers du programme amélioration du cadre de vie, le département de Saône et Loire à hauteur de 6000 euros et le Grand Chalon à hauteur de 44 900 euros. Un salut amical a été également adressé à tous les élus mobilisés par le chantier mais également et surtout les Givrotins pour leur patience. 

Un bémol est toutefois à soulever alors qu'un certain nombre de riverains de la rue de la République aurait bien aimé être davantage associés à la réflexion notamment sur le raccordement des eaux usées. Nombre d'entre eux regrettant le fait que la commune n'ait pas profité des travaux d'ampleur pour raccorder ou préparer les raccordements au réseau des eaux sales. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche