Grand Chalon

Le Grand Chalon - Germain Louvet, fraîchement promu 1er danseur du Ballet de l'Opéra National de Paris, vient témoigner de son parcours au Conservatoire

Le public est venu nombreux à l'Auditorium du Conservatoire du Grand Chalon, dimanche matin, échanger avec lui sur cette carrière exceptionnelle et prometteuse.

C'est à l'occasion des "surprises" mises en place pour fêter les 20 ans du bâtiment du Conservatoire que le Grand Chalon et le CRR* ont proposé ce temps d'échange. Germain Louvet, givrotin, ancien élève du Conservatoire, était tout à fait à l'aise dans cet établissement qu'il connaît bien, pour rencontrer toutes celles et ceux venus échanger avec lui et le féliciter.

" Je suis dans mon élément dès que je danse", Germain Louvet

Entré à l'âge de 7 ans au Conservatoire, du haut de ses 23 ans, Germain Louvet, à l'écoute de son public, accessible et bienveillant, a répondu sans exception à toutes les questions qui lui étaient destinées. Il a rendu hommage à ses parents, ses frères et ses professeurs Sylvie Mondoulet et Philippe Cheloudiakoff, qui ont cru en lui. En 2005, Germain entrait à l'Ecole de danse de l'Opéra de Paris ; en 2014, il est remarqué par Benjamin Millepied, Directeur de l'Opéra de Paris, qui lui donne des rôles habituellement interprétés par des danseurs étoiles (Casse-Noisette puis Roméo et Juliette).

Le Conservatoire du Grand Chalon, vivier de talents

Sébastien Martin a exprimé tout son bonheur d'accueillir un "danseur exceptionnel, auréolé d'un grade formidable, pour lequel tout a commencé au Conservatoire". Le Président du Grand Chalon l'a chaleureusement remercié d'avoir répondu favorablement à cette invitation. Dans son discours, Robert Llorca, Directeur du Conservatoire, a fait part de sa volonté de faire revenir régulièrement d'anciens élèves afin qu'ils puissent témoigner de leur parcours, précisant que le Conservatoire produit des talents dans les 3 disciplines qu'il enseigne, à savoir, musique, danse et théâtre.

Philippe Cheloudiakoff, qui a animé les échanges durant cette rencontre, s'est dit fier du département Danse, seul à proposer 4 disciplines (danse classique, contemporaine, jazz et hip-hop). Souvent cité en exemple, celui-ci bénéficie d'une renommée internationale et figure dans le classement national en 4ème position. Il est composé d'une équipe de 15 personnes, tous les professeurs possèdent le CA, le diplôme le plus élevé. Le Directeur du département Danse est revenu ensuite sur le parcours de tous les élèves ayant magnifiquement réussi. Puis, il a remercié « Robert Llorca qui défend ardemment tous les projets et Sébastien Martin qui, par l'intermédiaire du Grand Chalon, les soutient notamment avec l'obtention d'une salle supplémentaire ». Sylvie Mondoulet, quant à elle, dans sa prise de parole pleine d'émotion, est revenue sur le bonheur d'avoir pu enseigner la danse à Germain Louvet qui possède un très beau talent dans cette discipline.

"J'avais besoin de danser (...). La danse est venue à moi parce que j'avais cet amour de la danse", Germain Louvet.

Germain Louvet n'a pas hésité, avec beaucoup d'humour, à faire part de nombreuses anecdotes, pour le plus grand plaisir de tous, tout en présentant son parcours. "Il y a 16 ans, mon 1er concours, c'était sur cette scène. Aujourd'hui, 2 jours après mon dernier concours en tant que danseur, je suis de nouveau sur cette scène. La boucle est bouclée", a-t-il précisé. Le jeune danseur a participé à une trentaine de ballets depuis qu'il est à l'Opéra. Son préféré : "Roméo et Juliette". Pour le moment, Germain Louvet, destiné à une carrière exceptionnelle, ne pense pas trop à l'après. "À l'Opéra, on est à la retraite à 42 ans. Ce que je ferai après? Je verrai avec mon corps et mes envies".

 L'échange a laissé place à une séance photo avec tous ceux qui souhaitaient immortaliser cette jolie rencontre.

*CRR Conservatoire à Rayonnement Régional

Météo locale

Recherche

Mode et beauté