Grand Chalon

Rencontre avec Sidonie Dubosc, élève du Conservatoire du Grand Chalon, jeune chanteuse de 20 ans mais pas seulement...

Le Conservatoire du Grand Chalon est, bel et bien, un vivier de talents!

Née à Paris en 1996, Sidonie débute le chant à l'adolescence. Installée avec ses parents dans le clunisois, elle "enregistre, à 13 ans, pour un film de Valérie Gaudissart sur Rosa Luxembourg « Ich bin eine terroristin ». Morton Potash (compositeur des musiques du film) et Olivier Marcaud lui enseignent le chant jusqu'à ses 16 ans, âge auquel elle intègre le Conservatoire du Grand Chalon, avec Aude Patru pour professeur". 

Elle étudie le chant (jazz pendant 2 ans) puis s'oriente vers la chanson française, suivant ainsi les pas de ses idoles (Léo Ferré, Boris Vian…). Artiste complète, elle étudie également le trombone, le théâtre et la danse contemporaine. 

En 2015, elle enregistre avec Aldebert pour son album "Enfantillages de Noël" et commence à travailler ses propres projets pour créer en 2016 "Les gardiens de phare" et "Pour tout bagage on a 20 ans" avec La Sido, collectif regroupant 7 jeunes musiciens (Sidonie au chant - Jonathan Chamand, contrebasse - Clément Merienne, piano - Victor Prost, batterie - Simon Hannouz, saxophone alto - Pierre Antoine Savoyat, trompette, bugle - Brice Parizot, trombone) qui "donnent à entendre et (re)découvrir des chansons et des textes existants, à travers leurs arrangements et leurs regards de jeunes artistes sur leur époque". Sidonie chante également dans d'autres formations telles que Momicheta (ensemble polyphonique de chant bulgare), Impundu et le Champêtre Grouve Band.

"C'est un métier qui demande beaucoup de remise en question", nous confie-t-elle. 

Même si le chemin n'est pas facile, elle ne se laisse pas décourager. Elle entame sa 3ème année à temps plein, 3 ans menés tambour battant pour voir les projets prendre dimension, se concrétiser "et l'Arrosoir intervient en véritable soutien. Cet accompagnement, non négligeable, nous permet de nous mettre, très tôt, en situation professionnelle", poursuit-elle.

Pour l'Arrosoir, précisément, "c’est une des facettes les plus agréables du métier de voir ces jeunes musiciens évoluer. L’Arrosoir a toujours travaillé avec eux et soutenu leurs projets (ces dernières années : Timothée Quost, étudiant au CNSM maintenant et qui revient régulièrement présenter ses créations ; Pierre Antoine Savoyat, à Bruxelles cette année, suivant son double parcours jazz/classique ; ou encore Etienne Renard, Baptiste Bailly et d’autres…). Dans le cadre du nouveau projet de l’Arrosoir pour les années à venir, nous allons encore aller plus loin dans le soutien aux musiciens en voie de professionnalisation, en intervenant au cœur de leurs projets, avec un accompagnement personnalisé. Les jeunes musiciens, au moment de produire leurs projets, se retrouvent bien souvent désemparés face à l’environnement quotidien du musicien, à savoir structuration, conseil juridique, soutien technique, logistique, travail sur le son, enregistrement, captation vidéo, montage du dossier de présentation, dossier de presse, photos professionnelles, conseils au démarchage... tant d’exemples différents qui répondent aux besoins réels des musiciens. Sidonie est la première à en bénéficier, cette saison, avec une impressionnante maturité dans la gestion de ses projets et de ses musiciens. « S’attaquer » à Ferré ou Vian demande beaucoup de courage, les arrangements (des différents musiciens) sont vraiment magnifiques. On l’a vu lors de la restitution publique début septembre (le public était très nombreux), et le spectacle ne demande maintenant qu’à tourner", nous précise Médéric Roquesalane, administrateur de l'Arrosoir.

Sidonie avoue être attirée par l'arrangement et pourquoi pas, plus tard, par la composition. Une artiste à suivre donc ... 

A noter dans vos agendas : http://www.info-chalon.com/articles/culture/2016/11/15/26037/la-sido-en-concert-a-saint-gengoux/ 

Pour en savoir plus : Sidonie Dubosc, http://sido38.wixsite.com/lasido 07.60.42.41.38 lasidoprojets@gmail.com

Crédit photo : Valentine Dfr

Météo locale

Recherche

Mode et beauté