Grand Chalon

Le Grand Chalon et l'ARS pour un accompagnement hors norme contre la désertification médicale

C'est une première nationale annoncée par le Grand Chalon. L'Agence Régionale de Santé a mis sur la table 1,5 million d'euros afin d'aider l'intercommunalité à lutter contre la désertification médicale. Les explications d'info-chalon.com

Deux ans maintenant que les équipes du Grand Chalon réunies derrière Sébastien Martin, Annie Lombard et Alain Gaudray peaufinent la stratégie afin de redonner au Grand Chalon de l'attractivité auprès des professions médicales. Alors que depuis le 1er janvier 2012, la compétence santé est revenue entre les mains de l'intercommunalité, le Grand Chalon multiplie les initiatives afin d'inverser la tendance démographique. "C'est simple d'ici à 2030, ce sont 70 médecins qui disparaitront de l'agglomération" a lancé Alain Gaudray. C'est dire qu'il y a péril en la demeure même si le Grand Chalon ne fait pas exception. 

C'est une enveloppe de 1,48 million qui est mobilisée pour soutenir les projets liés à des maisons de santé pluridiscplinaires sur l'agglomération. L'aide de base par projet sera plafonnée à 10 % du coût du projet, nécessairement porté par les collectivités locales et au maximum pour 100 000 euros. Des bonifications ont été également dressées afin de donner aux projets de maisons de santé une autre dynamique : 10 à 40 000 euros supplémentaires selon le nombre d'emplois temps plein présents, 50 000 euros en cas de présence d'un maître de stage susceptible d'accompagner les plus jeunes générations et bien sûr permettre la valorisation du tissu local, 10 000 euros pour les projets prévoyant des logements pour les étudiants, 25 000 euros pour les installations effectuées en concertation entre les communes afin d'éviter les pillages et autres concurrences entre communes de l'agglomération, 25 000 euros pour une installation en un point stratégique de l'agglomération ou encore 30 à 50 000 euros selon le nombre de primo-installations de médecins généralistes dans le Grand Chalon. 

C'est dire l'ampleur du dispositif porté par le Grand Chalon et financé par l'ARS. Au point que 75 000 euros seront également alloués au Grand Chalon pour la réalisation d'actions de promotion du territoire auprès des internes et des professionnels de santé, 50 000 euros pour le soutien à la recherche de professionnels de santé avec une participation au financement de cabinets de recrutement, 75 000 euros pour le soutien à l'acquisition de matériels médicaux spécifiques dans le cadre des projets de maison de santé et 20 000 euros pour l'accompagnement aux projets d'installation de professionnels par la fourniture d'un appui technique et en matière d'ingénierie. 

Le Grand Chalon mobilise donc toutes ses capacités afin de jouer la carte de l'attrait sur le territoire. Deux maisons de santé devraient d'ailleurs bénéficier d'ores et déjà de ce dispositif d'accompagnement, à savoir celles de Châtenoy le Royal et Crissey. Interrogée par info-chalon.com, Annie Lombard a tenu à préciser que d'autres projets sont également dans les cartons. 

Toutes les initiatives sont bonnes à prendre et celle portée par le Grand Chalon ne peut être que saluée au regard du défin qui nous attend d'ici quelques années. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche