Grand Chalon

A Sampigny les Maranges, "heureuse d'être accueillie dans une agglomération qui respire la volonté d'aller de l'avant"

Maire de la commune de Sampigny les Maranges, nouvelle commune membre du Grand Chalon depuis le 1er janvier, au même titre que 13 autres communes, Catherine Girard livre aux lecteurs d'info-chalon.com son sentiment.

Au même titre que les communes de Cheilly les Maranges, Remigny, Chassey le Camp, Bouzeron, Saint Sernin du Plain, Saint Gilles, Dennevy, Chamilly, Aluze,  Saint Léger sur Dheune, Charrecey, Saint Berain sur Dheune, Saint Loup Géanges, Allerey sur Saône, Sampigny les Maranges dont le maire est Catherine Girard, ne cache pas son plaisir de se voir rattachée au Grand Chalon. "Je suis très heureuse d'être accueillie dans une agglomération qui respire la volonté d'aller de l'avant et qui regarde vers le future" a-t-confié, interrogée par info-chalon.com. C'est donc désormais officiel, le Grand Chalon compte 51 communes adhérentes, avec une extension territoriale plein ouest notamment avec Sampigny les Maranges, la plus septentrionale de ce côté ouest, aux portes de Beaune. "C'est un long travail avec les services techniques qui a été mené depuis plusieurs mois afin que l'adhésion de ma commune se passe dans les meilleures conditions. J'attends du Grand Chalon de la proximité de service pour les administrés, l'accès aux équipements pour nos populations...". 

Catherine Girard n'oublie pas de préciser au passage qu'avec l'arrivée de Sampigny les Maranges dans le filet du Grand Chalon, c'est aussi la possibilité pour l'intercommunalité de bénéficier de l'attractivité territoriale au travers de l'UNESCO, le secteur ayant été reconnu au patrimoine mondial. Côté viticulture, avec l'arrivée de ce secteur, c'est aussi, une ouverture pour les viticultures de la Côte Chalonnaise qui devront désormais compter aussi sur la présence d'appellations des Côtes de Beaune au sein du Grand Chalon. Une grande première en quelque sorte. L'ouverture de l'agglomération sur son aile ouest notamment changera nécessairement son centre de gravité même si Catherine Girard aimerait que le rééquilibrage des services publics se fasse aussi en adéquation avec son rattachement au Grand Chalon, les bureaux de Pôle Emploi étant ceux d'Autun et pas ceux de Chalon sur Saône par exemple. "Ce serait beaucoup plus simple pour nos administrés que tout soit centralisé à Chalon sur Saône, à l'image de notre Sous-Préfecture qui n'est plus celle d'Autun". 

Catherine Girard est donc fin prête, "toutes les inquiétudes ont été levées et aucun regret dans ce choix imposé" s'amuse-t-elle à souligner alors que la commune frappait depuis longtemps à la porte de l'agglomération Beaunoise, mais cet épisode semble désormais loin derrière pour cette commune de 172 habitants. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche