Grand Chalon

Gilles Platret entend s'attaquer à la problématique des locations Airbnb à Chalon sur Saône

En marge du dossier de la taxe de séjour voté en conseil communautaire du Grand Chalon, le maire de Chalon sur Saône, par ailleurs Vice-Président de l'intercommunalité en charge de l'attractivité a posé sur la table le dossier Airbnb.

"Chalon sur Saône n'y échappe pas !" a lancé Gilles Platret au moment d'évoquer la taxe de séjour collectée pour toutes les personnes séjournant dans les établissement hôteliers chalonnais. Une taxe de quelques euros mais qui constitue un joli "bas de laine", exclusivement dédié en retour à la promotion touristique du territoire. Sauf que depuis quelques temps, les locations de particulier à particulier et notamment le succès que l'on connaît de la plate-forme Airbnb, commencent à attiser le regard des professionnels de l'hôtellerie. Une forme de concurrence quelque peu déloyale et qui commence à peser sur les recettes des professionnels du secteur. A juste titre, Gilles Platret a annoncé une rencontre avec le Président France d'Airbnb à la mi-mars "alors que ces logements mis sur le marché échappent à cette taxe. Un régime dérogatoire qui n'est pas du goût des professionnels". 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche