Grand Chalon

Pendant l’été, pas de répit pour le Grand Chalon, qui réalise actuellement des travaux de renouvellement des réseaux d’eau potable et d’assainissement, rue de la Noue à Saint-Marcel

Poursuivant la mise en œuvre de son schéma directeur prévoyant sur quinze ans 110 millions d’euros d’investissement pour l’assainissement et 60 millions pour la ressource en eau potable, le Grand Chalon réalise actuellement des travaux de renouvellement des réseaux d’eau potable et d’assainissement à Saint-Marcel, rue de la Noue.

A rebours de certaines critiques selon lesquelles un regroupement de communes dans une structure à fiscalité propres bénéficie principalement à celle qui en constitue le centre, le maire de Saint-Marcel, Raymond Burdin, aurait plutôt tendance, lui, à remercier le Grand Chalon d’exister. Car loin d’être délaissée ou négligée par la Communauté d’agglomération dont elle est membre, la commune de Saint-Marcel a, depuis 2014, bénéficié de nombreux travaux, financés par le Grand Chalon. Un exemple récent ? Ceux qui ont démarré le 10 juillet dernier, rue de la Noue, pour un coût estimé à 570 000 euros TTC, que Sébastien Martin, président du Grand Chalon, est allé voir ce lundi après-midi. Des travaux qui devraient durer 4 mois, menés par l’entreprise DBTP d'Epervans, sous la maîtrise d’œuvre du bureau ARTELIA, et pour lesquels Raymond Burdin ne peut « que remercier le Grand Chalon », en même temps que les riverains de la rue concernée, qui font preuve de patience et de compréhension vis-à-vis de travaux pouvant bousculer leurs habitudes. Des travaux qui, précise Sébastien Martin, « ne se font pas à la tête du client », mais « en fonction de vrais besoins de renouvellement », « préalablement identifiés ».

Des propos purement rhétoriques que ces derniers ? Pas vraiment. En effet, le Grand Chalon mène depuis 2014 une politique volontariste de l’eau et de l’assainissement. Il a ainsi défini un schéma directeur qui prévoit, sur une quinzaine d’années, 110 millions d’euros d’investissements pour l’assainissement et 60 millions pour la ressource en eau potable. Un schéma qui, construit avec les communes du Grand Chalon, a permis d’établir un programme d’entretien, de modernisation et d’optimisation des infrastructures partout sur le territoire de la communauté d’agglomération.

A Saint-Marcel, l’opération de renouvellement des réseaux d’eau potable et d’assainissement dans la rue de la Noue constitue une mise en oeuvre de ce programme de « remise en ordre ». A l’issue de cette dernière, le réseau d’eau potable sera renouvelé, plus exactement doté de canalisations de 200 mm de diamètre sur une longueur de 700 mètres. Le réseau d’assainissement, actuellement en amiante-ciment, c’est-à-dire pas exactement le matériau le plus approprié de nos jours, sera quant à lui remplacé par une conduite en PVC sur une longueur de 460 mètres. Durant ces travaux, une demi-journée de coupure d’eau, dont la date n’est pas encore arrêtée, sera nécessaire.

Samuel Bon

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche