Grand Chalon

CITE DU NUMERIQUE - "Chalon renoue avec les grands noms de l'architecture française !"

Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, peut avoir le sourire aux lèvres. La stratégie portée par l'intercommunalité porte ses fruits, il en veut pour preuve les 96 cabinets d'architectes qui ont répondu à l'appel d'offre au sujet de la future Cité du Numérique.

On en sait désormais un peu plus sur la future Cité du Numérique, qui devrait à terme être l'étendard de la formation universitaire sur le Grand Chalon. Pour les lecteurs d'info-chalon.com, Sébastien Martin, a tenu à préciser les contours d'un dossier hors-norme en terme de structuration du territoire chalonnais. 

Des architectes de France, Hollande, Italie ou Belgique ont répondu au projet

Signe que les choses bougent et que le projet porté par le Grand Chalon intéresse les plus grands sur la place, c'est bien le nombre d'architectes ayant répondu à l'appel d'offres lancé par l'intercommunalité sur l'aménagement de l'ancien bâtiment de la sucrerie, juste à proximité de Nicéphore Cité. 

Le jury composé d'un certain nombre de responsables locaux, dont un collège de personnalités ou la direction des affaires immobilières de l'ENSAM ou encore le Président de la Maison des architectes de Bourgogne, a retenu le 12 janvier dernier, les cinq cabinets d'architectes qui présenteront à terme leur version finale de la future Cité du Numérique. "Tous devaient avoir de solides références dans la réhabilitation  de ce type de bâtiments et une expérience dans les nouvelles technologies et numériques" précise le Président du Grand Chalon.

La prochaine étape est fixée au 28 mars prochain, date pour laquelle les cabinets retenus devront présenter leurs esquisses et projet abouti. "Le choix sera fait à la rentrée 2018 !" rajoute Sébastien Martin. "Les travaux interviendront dans le courant de l'été 2019 pour une livraison décembre 2020-janvier 2021". 

"Du beau monde de l'architecture qui se penche sur Chalon sur Saône"

 Reichen et Robert à Paris qui ont oeuvré sur le Campus de Sciences Po Reims, la Manufacture du Design à Saint Ouen, Seine Innopolis à Rouen

Atelier Novembre à Paris également avec l'Institut Henri Poincaré dans le 5e, le centre de création artistique du Centquatre, la Manufacture des tabacs à Morlaix.

Vurpas Architectes à Lyon avec la Lyon French Tech, le Pôle G2EI à Strasbourg, la Maison Rouge à Saint Jean du Gard.

H2O Architectes avec la Cartoucherie à Bourg les Valence ou encore le Musée de la Marine.

Des cabinets qui totalisent à eux seuls la plupart des grands projets réalisés ces dernières années sur le territoire hexagonal. "C'est l'occasion de nous apporter un nouveau regard, de regarder Chalon sur Saône autrement et d'entrer dans la cour des Grands" rajoute Sébastien Martin, fier d'avoir réussi à interpeller tous ces grands noms. "C'est un projet qui allie production et transformation dans un bâtiment protégé. Il n'était pas question de faire n'importe quoi avec une forte valorisation patrimoniale et de recherche tournée vers le numérique" pour un investissement dont le coût avoisinera les 9 millions d'euros. 

Laurent Guillaumé

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche