Médias

PRESIDENTIELLE - Le débat à 5... Le coup de gueule d'info-chalon.com

A l'occasion du premier débat télévisé de la présidentielle 2017, ce sont seulement 5 candidats qui ont été invités par TF1. Une invitation purement scandaleuse à nos yeux.

L'argument avancé par TF1 pour expliquer son choix d'inviter seulement 5 candidats à la présidentielle, est celui des sondages. A savoir seulement les 5 candidats en tête des sondages. Une stratégie de sélection des candidats qui nous apparaît comme un véritable contre-sens démocratique et ce d'autant plus dans le trouble qui pèse autour de l'élection présidentielle qui se profile. Chaque candidat réunissant les parrainages nécessaires à sa candidature doit dès lors être traité de manière identique ! Il en va du respect de la démocratie française et du respect des candidats. Le premier à être monté au créneau est Nicolas Dupont-Aignan, le chef de file de Debout la France qui est vent debout devant cette pré-sélection médiatique de celles et ceux qui ont le droit de s'exprimer à une heure de grande écoute au plus grand nombre, par l'intermédiaire de TF1. Et reconnaissons que sur ce simple constat, info-chalon.com ne peut donner que raison au procès intenté par Nicolas Dupont-Aignan. 

Catherine Nayl, Directrice Générale Adjointe chargée de l'information à TF1 s'est justifiée chez nos confrères d'Europe 1 en précisant " les candidats ont des visions très différentes. Nous estimons même si tous les autres candidats auront bien évidemment la parole, que pour que les téléspectateurs puissent vraiment se forger une opinion, il ne peut y avoir 8,9,10,11 ou plus de candidats sur un même plateau". Sur le dossier du temps de parole, la directrice générale adjointe s'est retranchée sur le fait que "le temps d'égalité, c'est 15 jours avant le premier tour". 

Pour l'élection présidentielle, la date limite d'envoi des parrainages est fixée au vendredi 17 mars à 18h. C'est seulement à partir de là que la liste officielle des candidats à l'élection présidentielle sera établie par le Conseil Constitutionnel. Et disons-le franchement, un certain nombre de candidats annoncés ne franchiront pas cette date... mais de là à exclure certains officialisés par le Conseil Constitutionnel sous prétexte d'un nombre difficilement gérable sur un plateau télé, c'est un peu fort de café !

Du côté d'info-chalon.com, il ne sera pas question de prêter l'oreille ce soir du 20 mars à TF1, considérant que la parole doit être donnée à tout le monde ou à personne... (à condition bien évidemment que les candidats en question soient volontaires à participer). 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche